Coupe du monde de cyclo-cross #4 – Tabor : Worst et Van der Poel, jusqu’au bout de l’effort

Cette quatrième manche de la Coupe du monde de cyclo-cross à Tabor a offert bien de suspense qu’à l’accoutumée, tant chez les hommes que chez les dames. Les résultats affichent toutefois une domination néerlandaise : Annemarie Worst chez les dames, et Mathieu Van der Poel chez les messieurs après un combat engagé avec Eli Iserbyt.

Le départ de cette quatrième manche de la Coupe du monde de cyclo-cross à Tabor était marqué par la position du champion du monde Mathieu van der Poel (Corendon-Circus), contraint de partir en troisième ligne sur la grille de départ en raison de son absence sur les précédentes courses de la saison. Et sur un tracé étroit et technique, il allait être difficile pour le récent triple champion d’Europe de se replacer en tête de la course en quelques coups de pédale, comme il a pu en avoir l’habitude jusqu’ici. Les coureurs de Telenet Baloise Lions et Pauwels Sauzen-Bingoal le comprenaient bien et se plaçaient rapidement dans les premières positions pour accélérer le rythme durant les deux premiers tours et tenter d’écarter rapidement Van der Poel de la course au succès. Si le champion du monde revenait dans le groupe de tête après ces deux tours au terme d’un effort substantiel, il semblait toutefois perdre pied dans le troisième tour, visiblement usé par ce sprint permanent depuis le départ.

Qu’importe, Van der Poel montrait qu’il avait de la réserve et débordait un à un les poursuivants d’Iserbyt, Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal) et Lars van der Haar (Telenet Baloise Lions) pour se replacer dans la roue de ces trois hommes à près de deux tours de la fin de cette course haletante. Van der Haar et Iserbyt essayaient encore de s’isoler, avec un Vanthourenhout en arbitre et équipier parfait d’Iserbyt. Mais il n’y avait rien à faire : Van der Poel parvenait toujours à rentrer à la faveur d’une relance plus puissante ou d’une manœuvre technique plus propre. Tout se jouait donc dans le dernier tour : Iserbyt essayait d’accélérer tant qu’il le pouvait mais ne parvenait pas à prendre plus de deux secondes sur un Van der Poel qui semblait à la limite. Le champion du monde parvenait finalement à déborder le leader de la Coupe du monde et à prendre quelques mètres nécessaires pour arriver sur la dernière ligne droite avec une avance suffisante. Van der Poel s’offre ainsi sa première manche de Coupe du monde malgré un dernier sprint dangereux d’Iserbyt, toujours solide leader de la compétition. Clairement, ce cyclo-cross a offert bien plus de suspense que tout ce qui a été proposé lors des deux saisons précédentes.

Résultats de la 4e manche de la Coupe du monde masculine de cyclo-cross à Tabor :

1. Mathieu Van der Poel (P-B, Corendon-Circus) en 1h01:56
2. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal)
3. Lars van der Haar (P-B, Telenet-Baloise Lions) à 0:12
4. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:42
5. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 1:00
6. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) à 1:10
7. Quinten Hermans (Bel, Telenet Baloise Lions) à 1:14
8. Tim Merlier (Bel, Creafin-Fristads) à 1:17
9. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:22
10. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:32

Classement général provisoire de la Coupe du monde masculine après 4 manches sur 9 :

1. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 310 points
2. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) 265 pts
3. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 238 pts
4. Lars Van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) 203 pts
5. Quinten Hermans (Bel, Telenet Baloise Lions) 202 pts
6. Gianni Vermeersch (Bel, Creafin-Fristads) 186 pts
7. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 180 pts
8. Nicolas Cleppe (Bel, Telenet Baloise Lions) 162 pts
9. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 161 pts
10. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) 160 pts

Worst se reprend

L’épreuve féminine offrait une première vue de ce tracé particulier et technique de Tabor, qui permettait toutefois aux cyclistes puissantes de se mettre à leur avantage, au vu du gel qui a durci le terrain. Il fallait donc se placer parmi les premières dès le sprint initial et enchaîner les accélérations dans le premier tour pour se faire une place en tête. Car sur un parcours tout de même étroit par endroits, se retrouver dans un peloton signifiait déjà la fin de toute ambition pour la victoire finale. À l’image de la championne du monde Sanne Cant (IKO-Crelan), de la leader de la Coupe du monde Katerina Nash (Clif Bar Pro Team) ou de la championne des États-Unis Katie Compton (Trek Factory Racing), rapidement bloquées au-delà de la dixième place dans ce premier tour. Pendant qu’à l’avant, la championne d’Europe des espoirs Ceylin Del Carmen Alvarado (Corendon-Circus) progressait en tête de course et s’isolait face à Anna Kay (Experza Pro CX) et Inge van der Heijden (CCC-Liv), de nouveau auteure d’un très bon départ avant de laisser filer ses rivales.

Alvarado ne restait toutefois pas seule longtemps : Annemarie Worst (777) débordait ses équipières, dont la championne d’Europe Yara Kastelijn (777), pour reprendre place dans la roue de sa compatriote de 22 ans. Alvarado tentait encore de déposer Worst par quelques accélérations bien senties, mais le dernier tour lui était fatal. Worst enchaînait deux-trois sprints dans les relances à la sortie des virages les plus lents de la fin de course, pour se placer seule en tête et ainsi s’assurer une deuxième victoire consécutive en Coupe du monde, après Berne en octobre dernier. La suite du podium est néerlandais avec Alvarado devant la championne d’Europe Yara Kastelijn, qui a dû sprinter pour se classer troisième face à une revenante, la championne des Pays-Bas Lucinda Brand (Telenet Baloise Lions), récente vainqueur à Niel.

Côte belge, encore une fois, la déception était réelle : bloquée en début de course, la championne du monde Sanne Cant (IKO-Crelan) n’a pu faire mieux qu’une sixième place après avoir bataillé avec Anna Kay. Alors que la leader de la Coupe du monde, pourtant tchèque, Katerina Nash, a connu une course difficile et terminé 18e. Elle reste tout de même en tête de la Coupe du monde grâce à son avantage obtenu sur les deux premières manches américaines.

Résultats de la 4e manche de la Coupe du monde féminine de cyclo-cross à Tabor :

1. Annemarie Worst (P-B, 777) en 44:45
2. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) à 0:10
3. Yara Kastelijn (P-B, 777) à 0:20
4. Lucinda Brand (P-B, Telenet Baloise Lions) à 0:23
5. Alice Maria Arzuffi (Ita, 777) à 1:20
6. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 1:28
7. Anna Kay (G-B, Experza Pro CX) à 1:29
8. Kaitlin Keough (USA, Cannondale-Cyclocrossworld) à 1:41
9. Puck Pieterse (P-B) à 1:59
10. Shirin van Anrooij (P-B) à 2:01

Classement général provisoire de la Coupe du monde féminine après 4 manches sur 9 :

1. Katerina Nash (Tch, Clif Bar Pro Team) 231 points
2. Maghalie Rochette (Can) 210 pts
3. Kaitlin Keough (USA, Cannondale-Cyclocrossworld) 192 pts
4. Anna Kay (G-B, Experza Pro CX) 189 pts
5. Caroline Mani (Fra) 162 pts
6. Annemarie Worst (P-B, 777) 160 pts
7. Inge van der Heijden (P-B, CCC-Liv) 159 pts
8. Manon Bakker (P-B, Experza Pro CX) 156 pts
9. Katie Compton (USA, Trek Factory Racing) 149 pts
10. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Baloise Lions) 141 pts

Photos : captures Proximus Sports

Pin It on Pinterest