Michael Goolaerts, frappé par la cruauté de sa passion

Michael, Antoine, Daan, Wouter,… Vous avez payé le prix fort pour un métier, une passion. Le vélo devait être un exutoire. Il devait vous permettre de vivre. Il a finalement brisé des espoirs, des rêves, une vie. Plusieurs vies. Et pour quoi ? Pour le sport, pour le spectacle, pour l’amour d’une envie.

Read more

Pin It on Pinterest