Trophée AP Assurances #1 – Koppenbercross : Kastelijn conclut un triplé des 777, Iserbyt se joue de Pidcock

On prend les mêmes et on recommence : après leur succès à Gavere en Superprestige dimanche dernier, la Néerlandaise Yara Kastelijn (777) et le Belge Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) ont enchaîné avec une deuxième victoire en six jours à peine du côté du Koppenberg, sur l’un des cyclo-cross les plus difficiles de la saison, en prime sur un parcours mouillé et glissant à souhait.

Enfin un duel chez les hommes !

Le départ de ce Koppenbergcross ressemblait au scénario des précédentes courses de cet automne : un sprint rapide d’Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) grâce à son punch bien connu permettait à l’homme en forme de ce début de saison de prendre rapidement les devants. Personne ne parvenait à prendre la mesure du jeune coureur flandrien, au grand dam des spectateurs, qui semblaient déjà prêts à vivre un nouveau scénario de l’homme seul. Et pourtant, malgré un très mauvais départ dans la première ascension du Koppenberg, le Britannique Tom Pidcock (Trinity Racing) trouvait l’ouverture au fur et à mesure du premier tour et recollait ainsi la roue d’Iserbyt dans le deuxième tour. Si Iserbyt affichait toute sa puissance, Pidcock faisait parler sa technique pour rester dans la roue de son rival belge.

À la mi-course, Iserbyt tentait une nouvelle accélération qui lui permettait de prendre un léger avantage sur Pidcock, de son côté piégé dans une chute. L’occasion était trop belle pour le leader belge d’augmenter l’allure pour s’assurer la place de leader. Mais sur ce parcours piégeux, il ne faut jamais espérer trop vite. À l’aube de l’avant-dernier tour, Iserbyt connaissait un problème de chaîne au pied du Koppenberg, permettant à Pidcock de revenir dans sa roue ! Le duel était relancé pour les deux derniers tours d’un cyclo-cross enfin plus spectaculaire et haletant que ce début de saison dans le peloton masculin. Chacun prenait des risques pour essayer de déborder l’autre, avec des fautes de part et d’autre. Tout se jouait finalement dans le dernier tour : Iserbyt débordait son adversaire britannique dans le Koppenberg avant de filer grâce à une plus grande puissance à la sortie des virages et dans les quelques crêtes du circuit. Alors que le second changeait de vélo une dernière fois et perdait finalement la victoire.

Iserbyt s’impose finalement avec près d’une demi-minute d’avance sur Pidcock au terme d’un beau duel entre les deux anciens espoirs de la discipline. Le tout grâce, il est vrai, à un problème mécanique pour le vainqueur belge : « J’ai changé de vélo trop tard et de la boue s’était glissée dans ma cassette », expliquait-il à Sporza après l’épreuve. « Il m’a fallu du temps par la suite pour reprendre le rythme, mais il y avait encore beaucoup à faire pour faire le trou dans le dernier tour. Par le passé, je ne me serais pas remis d’un tel problème, mais j’ai grandi mentalement ». Iserbyt s’offre ainsi son septième succès de la saison, à l’aube du retour du champion du monde Mathieu van der Poel, dimanche à Ruddervoorde : « J’attends avec impatience son retour. J’espère qu’il n’est pas en trop grande forme pour nous ».

Résultats de la 1re manche masculine du Trophée AP Assurances sur le Koppenbergcross :

1. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 1h02:34
2. Tom Pidcock (G-B, Trinity Racing) à 0:28
3. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:27
4. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 1:56
5. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 2:10
6. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) à 2:46
7. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) à 2:54
8. Tim Merlier (Bel, Creafin-Fristads) à 3:13
9. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 3:27
10. Jim Aernouts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 4:11

Classement général provisoire du Trophée AP Assurances masculin (après 1 manche sur 8) :

1. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 1h02:34
2. Tom Pidcock (G-B, Trinity Racing) à 0:28
3. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:27
4. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 1:56
5. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 2:10
6. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) à 2:46
7. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) à 2:54
8. Tim Merlier (Bel, Creafin-Fristads) à 3:13
9. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 3:27
10. Jim Aernouts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 4:11

Kastelijn en solo de bout en bout

Sous la bruine refroidissant les collines d’Audenarde, dans les monts flandriens, les dames devaient faire face à un parcours glissant du côté du Koppenberg. Les passages techniques et descentes étaient tout aussi difficiles à appréhender que les pavés de la montée du Koppenberg. Et la moindre erreur menait à une perte sèche d’une bonne dizaine de secondes. Eva Lechner (Creafin-Fristads) ou Anna Kay (Experza Pro CX) s’en rendaient bien compte, laissant la tête de la course filer dans le premier tour après une erreur technique. Pendant que la Néerlandaise Yara Kastelijn (777), déjà vainqueur de sa première « classique » à Gavere dimanche dernier, prenait un départ très rapide et s’isolait en tête dès les premiers coups de pédale. Et la jeune cycliste du Brabant néerlandais prenait rapidement près d’une demi-minute d’avance sur ses adversaires, incapables de suivre son rythme impressionnant en début de course.

La championne d’Europe Annemarie Worst (777), équipière de Kastelijn, prenait également sa course en mains après des problèmes de pneus à la mi-course et filait seule en deuxième position, pour tenter d’aller chercher Kastelijn. Alors qu’Alice Maria Arzuffi (777), la troisième coureuse du trio de Bart Wellens, débordait Eva Lechner à deux tours du but pour accaparer le podium. Les trois dames du triple 7 ne faisaient pas dans le détail et terminaient ainsi pour la première fois, à trois, sur le podium de ce Koppenbergcross. Worst était même toute proche de revenir sur Kastelijn, mais cette dernière a tenu bon dans la dernière ascension du Koppenberg, malgré des pavés piégeux.

« C’était un cross très difficile. J’étais contente de voir le dernier tour, car j’étais complètement morte », avouait-il au micro de Sporza après avoir repris son souffle. « Je ne m’attendais pas à gagner ici dès cette saison, mais je l’espérais. Lors de la reconnaissance et les derniers entraînements, tout s’est bien passé et cela s’est confirmé. Normalement, je suis moins forte sur les cross aussi difficiles, mais j’ai montré que je peux aussi gagner sur ce terrain ». Kastelijn affirme qu’elle n’avait pas forcément prévu de partir aussi tôt : « Le rythme de Lechner n’était pas assez rapide pour moi, donc je l’ai dépassée et j’ai fait ma propre course. Je me surprends un peu mais c’est très chouette pour le moment », avoue la Néerlandaise, qui s’offre sa deuxième victoire en une semaine sur deux classiques de la saison hivernale.

Côté belge, en l’absence de la championne du monde Sanne Cant (IKO-Crelan), blessée au genou, Alicia Franck (Experza Pro CX) a réussi la belle performance du jour avec une huitième place arrachée juste devant la vétérane Ellen Van Loy (Telenet Baloise Lions) et la surprenante Hongroise Blanka Vas Kata (Doltcini-Van Eyck Sport), à peine 18 ans et en première année chez les espoirs.

Résultats de la 1re manche féminine du Trophée AP Assurances sur le Koppenbergcross :

1. Yara Kastelijn (P-B, 777) en 42:35
2. Annemarie Worst (P-B, 777) à 0:11
3. Alice Maria Arzuffi (Ita, 777) à 0:42
4. Eva Lechner (Ita, Creafin-Fristads) à 0:46
5. Kaitlin Keough (USA, Cannondale-Cyclocrossworld) à 1:21
6. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) à 1:33
7. Alicia Franck (Bel, Experza Pro CX) à 1:59
8. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Baloise Lions) à 2:06
9. Anna Kay (G-B, Experza Pro CX) à 2:22
10. Blanka Vas Kata (Hon, Doltcini-Van Eyck Sport) à 2:29

Classement général provisoire du Trophée AP Assurances féminin (après 1 manche sur 8) :

1. Yara Kastelijn (P-B, 777) en 42:26
2. Annemarie Worst (P-B, 777) à 0:11
3. Alice Maria Arzuffi (Ita, 777) à 0:42
4. Eva Lechner (Ita, Creafin-Fristads) à 0:46
5. Kaitlin Keough (USA, Cannondale-Cyclocrossworld) à 1:21
6. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) à 1:33
7. Alicia Franck (Bel, Experza Pro CX) à 1:59
8. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Baloise Lions) à 2:06
9. Anna Kay (G-B, Experza Pro CX) à 2:22
10. Blanka Vas Kata (Hon, Doltcini-Van Eyck Sport) à 2:29

Photos : Alain VDP Photography

Pin It on Pinterest