Tour d’Italie 2020 : voici les 21 étapes de la 103e édition qui partira de Hongrie

Le parcours du Tour d’Italie 2020 a été dévoilé ce jeudi à Milan, et offre aux grimpeurs une nouvelle occasion de briller, avec un final haletant jusqu’à Milan. Car si trois contre-la-montre seront au programme de cette épreuve, ils ne représentent que près de 50 kilomètres d’une épreuve de plus de 3500 bornes, majoritairement tracée à l’est de la Botte après un départ inédit en Hongrie.

La 103e édition du Giro s’offrira trois étapes à l’étranger à l’occasion de son Grand Départ, annoncé de longue date en Hongrie. C’est la première fois qu’un Grand Tour fera étape dans le pays des Magyars. Et le départ prévu à Budapest promet déjà du grand spectacle, avec un court chrono individuel qui se conclura sur les sommets de la perle du Danube, après une côte de 1500 mètres à 4% de moyenne vers le château surplombant la capitale hongroise. Suivront deux étapes idéales pour les sprinters au nord du pays. Et contrairement aux précédentes éditions du Tour d’Italie qui laissaient un jour de repos au peloton après avant de reprendre la route sur le territoire italien, les coureurs devront cette fois prendre l’avion le soir de la 3e étape pour démarrer le lendemain la 4e étape en Sicile, vers Agrigento et ses anciens temples. Cette journée sera d’ailleurs éprouvante avec un final en montée sur les contreforts historiques de la cité.

L’Etna par un versant inédit

La première étape de haute montagne interviendra dès la 5e journée de course avec une arrivée sur l’Etna, par un versant encore inexploré : sur le versant de Linguaglossa, le peloton grimpera sur 18 kilomètres, sur des pentes entre 6 et 7% avec les 3 derniers kilomètres à plus de 10%. Un sacré morceau avant la traversée en ferry jusqu’au continent. Et la 7e étape qui annonce une nouvelle arrivée au sommet, en Calabrie : cette fois, le peloton grimpera Camigliatello Silano, une ascension de 22 km à près de 6% de moyenne. L’occasion pour les candidats au classement général de faire une nouvelle sélection avant une remontée vers le Nord plus favorable aux sprinters.

Après la première journée de repos, les coureurs reviendront dans les vallons des Abruzzes pour une étape exigeante et tortueuse jusque Tortoreto Lido. Avant que le Giro rende hommage, le lendemain, au centième anniversaire de Federico Fellini avec une arrivée pour les sprinters à Rimini. Les coureurs devront ensuite affronter une étape de puncheurs dans la région de Cesenatico, pour une étape sur les routes d’entraînement de Marco Pantani mais aussi celles de la mythique Nove Colli Gran Fondo, une des principales cyclosportives italiennes qui empruntent des routes étroites et abruptes. Cette 12ème étape risque donc de faire de la casse dans le peloton.

Un CLM vallonné avant la montagne

D’Emilie-Romagne, les candidats au maillot rose vont passer en Vénétie le lendemain avant de découvrir le deuxième contre-la-montre de ce Giro. Sur la 14e étape, les coureurs vont traverser les vignes de Prosecco sur près de 34 km, avec notamment la montée du Ca’ del Poggio (12,7% de moyenne) et une courte ascension à 9% avant l’arrivée à Valdobbiadene. Un bel avant-goût avant le retour de la haute montagne. Sur la 15e étape, le peloton démarrera pour la première fois de la base aérienne de l’armée italienne pour rejoindre Piancavallo, un col dominé par Marco Pantani en 1998.

Stelvio, Sestrière et Milan

La deuxième journée de repos s’annonce à l’aube de la troisième et dernière semaine de course, la plus corsée. La 16e étape sera un ensemble de toboggans dans le Frioul avant les difficiles montées du Monte Bondone, du Passo Durone et de Madonna di Campiglio, soit plus de 4500 mètres de dénivelé à affronter en une seule journée. Arrive ensuite la 18ème étape annoncée comme l’une des étapes-reines de ce Giro avec le peu connu Campo Carlo Magno, le Passo Castrien et le mythique Passo dello Stelvio. L’étape ne s’arrêtera pas là avec une descente technique sur Bormio avant les lacets étroits et abrupts vers Laghi di Cancano. Le final se fera même sur des routes de graviers. Enfin, après une longue étape de plaine de plus de 250 km, la course pour le maillot rose prendra une nouvelle forme sur la 20e étape avec les terribles ascensions du col d’Agnel (le plus haut col routier d’Europe), du col d’Izoard, du col de Montgenèvre et de Sestrière. Enfin, le Giro se conclura à Milan au terme d’un contre-la-montre de près de 16 kilomètres pour un dernier spectacle en vue du général ! Ce tracé se veut donc particulièrement intense mais plus équilibré que ce qui a été proposé pour le Tour de France.

La carte générale de la 103e édition du Tour d’Italie (9-31 mai 2020) :

Les 21 étapes de la 103e édition du Tour d’Italie :

Samedi 9 mai 2020 – 1re étape : Budapest (Hongrie) > Budapest (Hongrie) (CLM individuel, 8.6 km)

Dimanche 10 mai 2020 – 2e étape : Budapest (Hongrie) > Györ (Hongrie) (195 km)

Lundi 11 mai 2020 – 3e étape : Székesfehérvár (Hongrie) > Nagykanizsa (Hongrie) (204 km)

Mardi 12 mai 2020 – 4e étape : Monreale > Agrigento (136 km)

Mercredi 13 mai 2020 – 5e étape : Enna > Etna/Piano Provenzana (150 km)

Jeudi 14 mai 2020 – 6e étape : Catane > Villafranca Tirrena (138 km)

Vendredi 15 mai 2020 – 7e étape : Mileto > Camigliatello Silano (223 km)

Samedi 16 mai 2020 – 8e étape : Castrovillari > Brindisi (216 km)

Dimanche 17 mai 2020 – 9e étape : Giovinazzo > Vieste (198 km)

Lundi 18 mai 2020 : journée de repos

Mardi 19 mai 2020 – 10e étape : San Salvo > Tortoreto Lido (212 km)

Mercredi 20 mai 2020 – 11e étape : Porto Sant’Elpidio > Rimini (181 km)

Jeudi 21 mai 2020 – 12e étape : Cesenatico > Cesenatico (205 km)

Vendredi 22 mai 2020 – 13e étape : Cervia > Monselice (190 km)

Samedi 23 mai 2020 – 14e étape : Conegliano > Valdobbiadene (CLM individuel, 33.7 km)

Dimanche 24 mai 2020 – 15e étape : base aérienne de Rivolto/Frecce Tricolori > Piancavallo (183 km)

Lundi 25 mai 2020 : journée de repos

Mardi 26 mai 2020 – 16e étape : Udine > San Daniele del Friuli (228 km)

Mercredi 27 mai 2020 – 17e étape : Bassano del Grappa > Madonna di Campiglio (202 km)

Jeudi 28 mai 2020 – 18e étape : Pinzolo > Laghi di Cancano/Parco Nazionale dello Stelvio (209 km)

Vendredi 29 mai 2020 – 19e étape : Morbegno > Asti (251 km)

Samedi 30 mai 2020 – 20e étape : Alba > Sestrière (200 km)

Dimanche 31 mai 2020 – 21e étape : Cernusco sul Naviglio > Milan (CLM individuel, 16.5 km)

Graphiques : RCS Sport

Pin It on Pinterest