Championnats du monde sur route – Yorkshire : notre présentation du CLM dames

Le Yorkshire accueille cette semaine les championnats du monde de cyclisme sur route, sur ses routes étroites et vallonnées. Avant les épreuves en ligne, les spécialistes de l’effort en solitaire se disputent déjà le maillot arc-en-ciel sur les traditionnels contre-la-montre. Sur le chrono féminin, les Néerlandaises seront une nouvelle fois attendues sur le podium au vu de leurs performances depuis deux saisons sur cet exercice particulier.

Ce contre-la-montre annonce une course intéressante au vu du profil proposé et de la météo annoncée ce mardi après-midi pour accueillir les dames. Les orages risquent en effet d’inonder le tracé tout au long de la journée, rendant les routes glissantes et particulièrement dangereuses autour d’Harrogate, cité qui accueille toutes les arrivées de ces championnats du monde. Car si le départ de Ripon offre aux participantes des lignes droites larges durant les 15 premiers kilomètres, le final à enchaîner du côté de Harrogate offre des routes bien plus difficiles à manœuvrer sur une machine dédiée au chrono. Avec en prime quatre petites côtes qui feront mal aux jambes. Notamment la montée de Whipley Bank (2,1 km à 4,8% de moyenne) à la mi-course, suivi des montées de Clapham Green (800 m à 6,5%), et de Hampsthwaite (1,5 km à 4,9%). Sans oublier la montée finale jusqu’à la ligne d’arrivée, qui proposera des passages jusqu’à 7%.

La domination néerlandaise

L’épreuve sera idéale pour les Néerlandaises, qui partiront une nouvelle fois avec les faveurs des pronostics. La double championne du monde en titre Annemiek van Vleuten (Mitchelton-Scott) sera attendue pour un triplé au vu de sa saison exceptionnelle. La Néerlandaise de 36 ans a remporté les trois contre-la-montre auxquels elle a pris part cette saison, en plus de ses succès sur le Strade Bianche, Liège-Bastogne-Liège et le Giro Rosa. Elle a surtout parfaitement géré sa saison, sans trop en faire, pour arriver au meilleur de sa condition lors de ces Mondiaux. Elle devra toutefois faire attention à sa concurrente habituelle, la championne du monde en titre sur route, Anna van der Breggen (Boels-Dolmans). Si celle-ci a connu une saison moins prestigieuse qu’en 2018, elle n’en reste pas moins une concurrente féroce qui est monté en puissance depuis l’été. Récente vainqueur du GP de Plouay, elle a joué les équipières-modèles sur le Boels Ladies Tour. Elle a, à chaque fois, été devancée par Van Vleuten sur les contre-la-montre sur lesquels elles se sont rencontrées, mais au vu de sa bonne forme, Van der Breggen, 29 ans, peut croire en ses chances d’arc-en-ciel.

Côté allemand également, les rouleuses ne manquent pas. Récente vainqueur du Madrid Challenge grâce à son succès sur le contre-la-montre, Lisa Brennauer (WNT-Rotor) aimerait retrouver le maillot arc-en-ciel qu’elle a déjà étrenné en 2014. Si elle n’avait pas été à la hauteur sur le championnat d’Europe, la concurrente teutonne de 31 ans semble monter en gamme depuis lors. Ce tracé semble toutefois ne pas l’avantager, elle qui préfère les chronos courts et plus plats. Alors que sa compatriote Lisa Klein (Canyon-SRAM), 23 ans, peut pour sa part croire en ses chances sur une telle distance. La championne d’Allemagne de l’exercice, a réalisé une de ses plus belles saisons avec des succès sur l’Healthy Ageing Tour et sur le BeneLadies Tour, notamment grâce à ses premières places sur les chronos. Elle a encore remporté une étape du Boels Ladies Tour en costaude, voici deux semaines, et peut donc jouer le podium dans le Yorkshire.

Les outsiders américaines

De l’autre côté de l’Atlantique, certains se demandent jusqu’où s’arrêtera Amber Neben (Cogeas-Mettler). La concurrente américaine de 44 ans, championne du monde du contre-la-montre en 2008 et en 2016, est toujours une candidate sérieuse pour ce type de course. La quadragénaire, encore championne des États-Unis du chrono, a également remporté le chrono de Gatineau cette saison sur un profil tout aussi vallonné mais plus court. La chance de la voir dans le Top 5 est donc réelle. Elle fera toutefois face à une compatriote de 22 ans qui a déjà tout d’une grande : Chloe Dygert-Owen (Sho-Air Twenty20) ne court pour l’instant que sur le continent américain mais elle frappe déjà fort. Sur ses 12 victoires, la plus impressionnante reste son enchaînement sur la Colorado Classic, sur laquelle elle a remporté les quatre étapes (dont trois en solitaire) et le général. Rien que cela. Dygert, spécialiste de la piste, prépare depuis lors les Mondiaux et risque donc d’être aux premiers rangs dans le Yorkshire.

Arrivée cette saison au sein de l’équipe du centre cycliste mondial, la Suissesse Marlen Reusser, 28 ans, a pris du galon cette saison avec des victoires sur les Jeux européens et sur le championnat de Suisse. Spécialiste du chrono, elle peut tenir une telle distance vers Harrogate et pourrait donc viser un Top 5. Tout comme la Norvégienne Vita Heine (Hitec Products). La concurrente de 34 ans a récemment remporté le Chrono Champenois et se distingue plus sur longue distance. Elle peut donc tirer son épingle du jeu sur plus de 30 kilomètres. Enfin, côté belge, Julie Van de Velde (Lotto-Soudal Ladies) sera la seule représentante suite au forfait d’Ann-Sophie Duyck, ex-vice-championne d’Europe victime d’une saison noire minée par les blessures. Van de Velde peut espérer une place parmi les 20 meilleures sur ce tracé mais il lui sera difficile de viser mieux au vu de ses qualités relatives de rouleuse.

Le parcours du contre-la-montre dames des championnats du monde de cyclisme sur route 2019 :

Le mode d’emploi du contre-la-montre dames :

Liste des partantes : cliquez ici pour découvrir la liste provisoire des partantes.

Météo : entre 15 et 17 degrés, orageux avec des probables averses tout au long de l’après-midi, vent de nord à nord-ouest soufflant entre 5 et 15 km/h.

Palmarès :
2009 Kristin Armstrong (USA)
2010 Emma Pooley (G-B)
2011 Judith Arndt (All)
2012 Judith Arndt (All)
2013 Ellen van Dijk (P-B)
2014 Lisa Brennauer (All)
2015 Linda Villumsen (Nzl)
2016 Amber Neben (USA)
2017 Annemiek van Vleuten (P-B)
2018 Annemiek van Vleuten (P-B)

Programme TV :
– Dès 15h30 sur Één/Sporza (VRT).
– Dès 15h25 sur Eurosport.

Graphiques : Yorkshire 2019 / UCI – Photos : ASO/Thomas Maheux – Unipublic/ASO/Photo GomezSport/Luis Angel Gomez

Pin It on Pinterest