Championnats d’Europe de cyclisme sur route : Remco Evenepoel, une étoile pour Bjorg

Il l’avait annoncé, il l’a fait : Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), pourtant remplaçant pour le contre-la-montre des championnats d’Europe, est devenu à 19 ans le champion européen du chrono chez les pros, un an après son titre chez les juniors. Surtout, Evenepoel n’a pu retenir ses larmes pour Bjorg Lambrecht, décédé trois jours plus tôt en Pologne. Un hommage vibrant, un titre retentissant.

Plus de 59 km/h de moyenne sur les 12 premiers kilomètres, plus de 53 km/h sur l’ensemble du tracé malgré un fort vent de face dans la deuxième partie de course : Remco Evenepoel n’a tout simplement souffert d’aucune concurrence sur le circuit du contre-la-montre d’Alkmaar, théâtre des championnats d’Europe de cyclisme sur route. Certes, le circuit ne faisait qu’un peu plus de 22 kilomètres et favorisait les coureurs puissants, sans que l’endurance soit une qualité déterminante dans la course au titre. Il fallait avant tout gérer son effort entre la première moitié dos au vent et la seconde partie face à Eole. Et ce genre de contre-la-montre court était idéal pour les qualités de Remco Evenepoel, et surtout son jeune âge, lui qui est passé directement des distances des juniors (souvent moins de 25 km) à celles des pros. Sur près de 50 bornes, le coureur belge de 19 ans aurait eu du mal à frapper aussi fort. Sur 22 kilomètres, Evenepoel pouvait clairement croire en une belle performance.

« J’ai obtenu les étoiles pour Bjorg »

Mais il a fait encore mieux à Alkmaar : il a surclassé la concurrence, s’offrant le titre professionnel, un an après les juniors. Un exploit historique. Encore plus impressionnant quand on sait que Remco Evenepoel ne doit sa participation qu’au forfait du tenant du titre Victor Campenaerts. Le coureur brabançon avait surtout une motivation : obtenir le maillot bleu et blanc aux étoiles pour Bjorg Lambrecht, décédé trois jours plus tôt sur le Tour de Pologne. « J’avais dit que je ferai tout pour remporter les étoiles pour la plus grande étoile dans le ciel. Et je l’ai fait ! J’ai obtenu les étoiles pour Bjorg. C’est incroyable », lâchait-il, les larmes aux yeux, après avoir déjà dévoilé toutes ses émotions au fur et à mesure que ses concurrents franchissaient la ligne d’arrivée, loin de son meilleur temps. « C’était une motivation supplémentaire, je voulais gagner pour Bjorg ».

Evenepoel pensait qu’un Top 5 était possible au vu de sa condition et de ses précédentes performances sur le chrono. Mais le sociétaire de Deceuninck-Quick Step a réussi un tour de force. « Je sais que mon point fort, c’est de pouvoir tourner les jambes très vite. J’ai réussi à garder une cadence de 85-90 tours par minute », explique-t-il. À tel point qu’Evenepoel se demande s’il ne peut pas réaliser la même performance en septembre prochain lors des championnats du monde dans le Yorkshire. « Ce sera un chrono long avec un profil qui me convient. J’espère surtout pouvoir gérer ma forme d’ici là », explique le nouveau champion d’Europe du contre-la-montre, qui pourra participer aux Mondiaux sans même prendre une place au continent gent belge : le champion d’Europe est automatiquement qualifié pour la course au maillot arc-en-ciel.

Pas d’autre médaille belge

Ce titre éclipse presque les précédents contre-la-montre difficiles des Belges. Aucune médaille n’a été obtenue dans les catégories de jeunes et chez les dames, malgré quelques outsiders annoncés. Malheureusement, tant Julie Van de Velde qu’Ann-Sophie Duyck n’ont eu de bonnes sensations lors du chrono féminin alors qu’Alana Castrique, double championne de Belgique espoirs, a connu des problèmes au genou depuis la semaine dernière qui l’ont empêché de réaliser une performance de choix au niveau continental. Enfin, le relais mixte belge a obtenu la quatrième place sur cette nouvelle création des championnats d’Europe proposant un contre-la-montre par équipes de trois hommes suivi d’un chrono par équipes de trois femmes.

Résultats du contre-la-montre masculin des championnats d’Europe de cyclisme sur route :

Photo : capture VRT

Pin It on Pinterest