À Travers la Flandre : Van der Poel s’offre une classique en leader, Van Dijk fait le doublé

Dernière révision en vue du Tour des Flandres. Les jambes semblent bien tourner pour les outsiders du Tour des Flandres, qui ont brillé tant chez les dames que chez les messieurs, sur la route de Waregem. Sur un tracé sinueux et venteux, ce sont les Néerlandais qui ont dominé les débats. Ellen van Dijk (Trek-Segafredo) a profité de l’esprit collectif de son équipe pour partir en solo, comme en 2018, tandis que Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus) a mené la course de bout en bout, et assuré sa première victoire sur le WorldTour comme un véritable leader. Les voici poussés dans la liste des favoris du prochain Ronde.

Van der Poel secoue le peloton

La journée a été particulièrement haletante sur la course masculine d’À Travers la Flandre. Pas forcément à cause d’une météo changeante mais qui laissait plutôt les coureurs au sec une majeure partie du temps. Plutôt suite à la décision des organisateurs de rapprocher la course masculine de l’épreuve féminine, entraînant des problèmes d’horaire, vu que les deux pelotons se jouaient la victoire sur quasiment les mêmes routes. Trois chutes massives consécutives chez les dames ont toutefois retardé ces dernières, entraînant du coup un bouchon chez les hommes également. Le jury des commissaires a alors décidé d’arrêter purement et simplement la course des messieurs, à 75 kilomètres de l’arrivée, alors que le groupe de tête comptait encore près de trois minutes d’avance sur le peloton, à l’approche des principales côtes de la journée. « Les deux chutes ont nécessité le soutien d’ambulances », explique ainsi Scott Sunderland, directeur de course chez Flanders Classics à la VRT. « La priorité va toujours à la sécurité des coureurs. Il fallait donc ralentir les hommes puis neutraliser la course, pour permettre le départ des ambulances avec les blessées. Cela n’a pas affecté les résultats des deux épreuves ».

Pourtant, c’est bien après cet arrêt que la course s’est emballée. Dans le Knokteberg, quelques kilomètres après la reprise de la course, Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus) a lancé les grandes offensives avec notamment Anthony Turgis (Direct Énergie) et Ivan Garcia Cortina (Bahrain-Merida) dans les roues. Le champion des Pays-Bas était parti en mode contre-la-montre pour reprendre les hommes de tête, parmi lesquels Nelson Oliveira (Movistar) et Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe). Van der Poel était clairement le plus fort du groupe mais ne parvenait pas encore à reboucher le trou sur Oliveira et Pöstlberger, à près de 40 km de l’arrivée. C’est le moment que choisissaient Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step) et Tiesj Benoot (Lotto-Soudal), dans la deuxième ascension de la côte de Trieu, pour sortir leur meilleure carte, et rejoindre ainsi Turgis et le champion des Pays-Bas : les quatre étaient alors en poursuite d’Oliveira et Pöstlberger. Avec le peloton très proche, à moins de trente secondes de ces coureurs.

Oliveira éliminé sur crevaison, ils n’étaient plus que cinq pour se jouer la victoire. Car dans le peloton, personne ne parvenait à mener une réelle poursuite jusqu’à l’arrivée de la Groupama-FDJ dans les 15 derniers kilomètres, alors que l’avantage des hommes de tête avait déjà grimpé jusqu’à la minute. La collaboration restait bonne à l’avant, malgré une accélération de Jungels sur le Nokereberg puis à la sortie du dernier secteur pavé de la journée, à moins de 5 bornes de l’arrivée. « Je devais faire en sorte que personne ne s’échappe dans le final », explique Van der Poel, concentré et visiblement décidé à jouer son rôle de favori jusqu’au dernier mètre. « Tiesj Benoot a tenté sa chance dans le dernier kilomètre mais il a rapidement été contré. Anthony Turgis est parti dans notre dos dans la dernière ligne droite. J’ai quand même pu le suivre. Je devais juste y aller à fond ensuite« , confie le champion des Pays-Bas qui a ainsi célébré sa première victoire sur le circuit WorldTour et sur une classique flandrienne, à seulement 24 ans. Il s’impose finalement devant Turgis et Jungels, au terme d’une course menée de bout en bout en patron.

Du coup, l’idée que Mathieu Van der Poel devient un concurrent sérieux pour la victoire sur le Tour des Flandres, dimanche, semble prendre dans les cercles cyclistes. « On ne peut pas comparer A Travers les Flandres avec ce qui nous attend dimanche au Ronde. Cette course est presque 100 kilomètres plus courte. Et puis, dimanche il y aura pas mal de côtes en plus. Je suis impatient de prendre le départ de mon premier Tour des Flandres », explique le leader de Corendon-Circus à l’agence Belga. Le Néerlandais, tout comme Bob Jungels, ont en tout cas confirmé qu’ils sont en forme et risquent de jouer les premiers rôles dimanche, malgré leur tentative de rester en retrait.

Résultats de la 74e édition d’À Travers la Flandre messieurs (Roulers > Waregem, 182.6 km) :

Ellen van Dijk brille encore en solo

La bataille a été encore plus âpre chez les dames, malgré les embardées évoquées plus haut. Les attaques ont été nombreuses, mais c’est après le Knokteberg, à près de 35 kilomètres de l’arrivée, que la course s’est décantée avec les favorites. Onze coureuses ont ainsi pris les commandes, parmi lesquelles la championne d’Europe Marta Bastianelli (Virtu Cycling), la tenante du titre Ellen van Dijk (Trek-Segafredo), la championne du monde du contre-la-montre Annemiek van Vleuten (Mitchelton-Scott) ou encore Lucinda Brand (Sunweb). À une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, le groupe n’avait toutefois plus la même cohésion que lors de l’attaque initiale. Brand tentait sa chance en solo, avant que van Vleuten s’essaye également à l’exercice. Les deux Néerlandaises étaient reprises, et une troisième tentait donc l’offensive : Van Dijk profitait de la présence de son équipière Elisa Longo Borghini dans le groupe pour partir seule. Et ses qualités de rouleuse se confirmaient au fil des kilomètres. La poursuite tardait à se mettre en place et Van Dijk filait ainsi vers sa deuxième victoire consécutive sur À Travers la Flandre, se replaçant également sur la liste des favorites pour le prochain Tour des Flandres.

Résultats de la 8e édition d’À Travers la Flandre dames (Tielt > Waregem, 106 km) :

Photos : Bora-Hansgrohe/Bettiniphoto et capture VRT/Sporza

Pin It on Pinterest