L’UCI retarderait son système de promotion-relégations dans le WorldTour à 2023

L’une des grandes mesures de la réforme du cyclisme professionnel annoncée par l’Union Cycliste Internationale (UCI) ne serait finalement pas mise en place l’an prochain : la fédération aurait décidé de retarder le système de promotion-relégations dans le WorldTour à 2023. Au mieux.

David Lappartient, président de l’UCI, annonce depuis deux ans les contours de la réforme du cyclisme professionnel qu’il souhaite mettre en place dès 2020 afin de professionnaliser le cyclisme sur route, et mettre en place de véritables critères sportifs et éthiques pour promouvoir les meilleures équipes du peloton au plus haut niveau. Cela passait notamment par la réalisation de nouveaux classements UCI destinés à permettre aux deux meilleures équipes continentales professionnelles de bénéficier d’invitations pour les courses du WorldTour, et même d’envisager une montée dans ce même WorldTour la saison suivante. Alors que les deux moins bonnes équipes de la saison, sur le plan sportif, descendraient, pour leur part, au niveau continental pro, la Division 2 cycliste.

Selon Wielerflits, ce système pourrait finalement être retardé à 2023, en raison de négociations difficiles avec les équipes du WorldTour qui sont nombreuses à refuser cette réforme. L’UCI aimerait réduire le WorldTour à 16 équipes, l’idée n’est visiblement pas la même du côté des formations professionnelles. De nouvelles réunions sont encore prévues durant ces prochaines semaines à Aigle, apprend-on, mais du côté de l’UCI, l’idée de tout de même introduire ce système de promotion-relégations dès 2020 reste claire dans l’esprit des dirigeants. Les négociations s’annoncent donc tendues.

Photo : UCI

Pin It on Pinterest