Superprestige #7 – Hoogstraten : Cant et Van der Poel en redemandent !

Le week-end a décidément été radieux pour les champions du monde Sanne Cant (IKO-Beobank) et Mathieu van der Poel (Corendon-Circus). Après avoir triomphé samedi à Lille, les deux comparses de l’équipe des frères Roodhoofdt ont brillé à Hoogstraten, scellant leur 11e et 30e victoire de la saison. Costauds.

Van der Poel veut revenir sur les labourés

Ça y est, il a (déjà) fait aussi bien que l’an dernier : durant cette saison 2018-2019 de cyclo-cross, le champion du monde Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) a remporté 30 victoires (sur 32). Et il reste encore au moins deux épreuves à son programme (Middelkerke et Hulst) ! Ce dimanche, le Néerlandais a signé sous la pluie et sur un circuit particulièrement piégeux son 30e succès après une belle course de chat et souris avec le champion de Belgique Toon Aerts (Telenet Fidea Lions). Les deux hommes restaient ainsi dans le même sillage durant la première partie de course avant qu’Aerts chute dans la boue, laissant le maillot irisé filer vers une nouvelle victoire de prestige. Grâce à cette nouvelle place sur la première marche du podium (soit 7 sur 7 en Superprestige cette saison), Van der Poel garde ainsi 11 points d’avance sur Aerts au classement du Superprestige qui se jouera donc à Middelkerke le week-end prochain. Mais au vu de ses prestations, difficile d’imaginer le coureur batave hors des points face à son rival en noir-jaune-rouge.

Surtout, Mathieu van der Poel a profité de cette nouvelle démonstration pour annoncer avant de monter sur le podium qu’il ne compte pas laisser le cyclo-cross entre parenthèses. Même s’il vise ses premières classiques sur route au printemps et souhaite également participer aux prochains Jeux olympiques de Tokyo, en 2020, en VTT, le Néerlandais veut encore se battre dans les labourés. « Je vais encore rouler durant quelques années encore des saisons complètes de cyclo-cross », affirme-t-il à l’antenne de Telenet. « Jusqu’aux Jeux, je vais combiner cela avec le VTT et la route. Ensuite, je vais peut-être laisser tomber une discipline », confie-t-il. Tout comme Wout van Aert a annoncé, par la voix de son manager, qu’il participera à une saison complète de cyclo-cross l’an prochain. Bref, les combats entre les deux stars de l’hiver ne sont pas terminés !

Résultats de la 7e manche du Superprestige masculin à Hoogstraten :

1. Mathieu van der Poel (P-B, Corendon-Circus) en 59’42”
2. Toon Aerts (Bel, Telenet Fidea Lions) à 0’37”
3. Corné van Kessel (P-B, Telenet Fidea Lions) à 0’54”
4. Eli Iserbyt (Bel, Marlux-Bingoal) à 0’58”
5. Tom Pidcock (G-B, TP Racing) à 1’21”
6. Quinten Hermans (Bel, Telenet Fidea Lions) à 1’35”
7. Lars van der Haar (P-B, Telenet Fidea Lions) à 1’50”
8. Joris Nieuwenhuis (P-B, Team Sunweb) à 2’05”
9. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus)
10. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 2’24”

Classement général provisoire du Superprestige masculin après 7 manches sur 8 :

1. Mathieu van der Poel (P-B, Corendon-Circus) 105 points
2. Toon Aerts (Bel, Telenet Fidea Lions) 94 pts
3. Lars van der Haar (P-B, Telenet Fidea Lions) 74 pts
4. Wout van Aert (Bel, Cibel-Cebon) 66 pts
5. Quinten Hermans (Bel, Telenet Fidea Lions) 48 pts
6. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) 47 pts
7. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) 46 pts
8. Michael Vanthourenhout (Bel, Marlux-Bingoal) 44 pts
9. Gianni Vermeersch (Bel, Steylaerts-777) 40 pts
10. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) 37 pts

Seulement deux points d’avance pour Cant

L’après-midi avait mal commencé pour la championne du monde Sanne Cant (IKO-Beobank). Contrainte de poser pied à terre dans la boue dès le départ, la cycliste de Lille devait lâcher du lest et reculer au-delà du Top 20. Et pourtant, Cant restait concentrée par la suite et revenait en un seul tour sur le groupe de tête. Sur ce tracé technique qu’elle apprécie encore plus sous la pluie, la porteuse du maillot arc-en-ciel prenait le meilleur sur Denise Betsema (Marlux-Bingoal) et Ceylin Del Carmen Alvarado (Corendon-Circus), avant de ne laisser qu’Annemarie Worst (Steylaerts-777) dans son sillage. La championne d’Europe tentait même de lâcher Cant à deux tours de la fin mais la championne du monde réagissait parfaitement et lançait la bonne offensive dans le dernier tour pour s’imposer. Cant mène ainsi le classement du Superprestige de deux points sur Worst, annonçant une grande bagarre entre les deux championnes le week-end prochain à Middelkerke.

Résultats de la 7e manche du Superprestige féminin à Hoogstraten :

1. Sanne Cant (Bel, IKO-Beobank) en 41’55”
2. Annemarie Worst (P-B, Steylaerts-777) à 0’10”
3. Denise Betsema (P-B, Marlux-Bingoal) à 0’14”
4. Loes Sels (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 0’31”
5. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) à 0’58”
6. Eva Lechner (Ita, Creafin-Tüv Süd) à 1’17”
7. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Fidea Lions) à 1’19”
8. Inge van der Heijden (P-B, CCC-Liv Team) à 1’29”
9. Nikki Brammeier (G-B, Mudiiita Cyclocross Team) à 1’35”
10. Alice Maria Arzuffi (Ita, Steylaerts-777) à 1’58”

Classement général provisoire du Superprestige féminin après 7 manches sur 8 :

1. Sanne Cant (Bel, IKO-Beobank) 90 points
2. Annemarie Worst (P-B, Steylaerts-777) 88 pts
3. Alice Maria Arzuffi (Ita, Steylaerts-777) 69 pts
4. Denise Betsema (P-B, Marlux-Bingoal) 68 pts
5. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) 65 pts
6. Eva Lechner (Ita, Creafin-Tüv Süd) 50 pts
7. Nikki Brammeier (G-B, Mudiiita Cyclocross Team) 50 pts
8. Maud Kaptheijns (P-B, Roompot-Charles) 43 pts
9. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Fidea Lions) 37 pts
10. Kim Van de Steene (Bel, Tarteletto-Isorex) 35 pts

Photo : Corendon-Circus

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 29 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest