Paris-Nice 2019 : les étapes de la Course au Soleil se dévoilent, Turini et Nice en juges de paix

Paris-Nice, première grande course par étapes de la saison, a dévoilé l’itinéraire de sa 77e édition, programmée du 10 au 17 mars 2019. Des Yvelines jusqu’à la Promenade des Anglais, les grimpeurs risquent d’apprécier ce tracé, surtout dans sa finale.

Cette 77e édition de Paris-Nice s’annonce particulièrement exigeante pour les candidats au maillot jaune. Si le tracé semble être traditionnel, avec un contre-la-montre individuel à affronter avant trois étapes plus difficiles dans la moyenne montagne, il propose cette saison quelques surprises qui pourraient bouleverser le classement général attendu. À commencer par la première étape tracée en circuit autour de Saint-Germain-en-Laye, et qui proposera une finale vallonnée, avec quelques légères montées qui pourraient profiter à des coureurs explosifs, décidés à s’isoler du peloton qui sera certainement très nerveux. Les deux étapes suivantes se veulent plus classiques et satisferont les purs sprinters, avec la plaine comme jouet principal.

Dès la quatrième étape, les candidats à la victoire finale risquent de s’écharper avec une longue journée (210,5 km) dans les côtes. Vers Pélussin, au pied du massif central, le peloton va affronter quatre côtes intenses en moins de soixante kilomètres, avec un final indécis. Une vraie montagne russe s’annonce, et même si le maillot jaune ne sera certainement pas désigné au soir de cette quatrième journée de compétition, la pression devrait être mise sur les leaders qui voudront rester en tête avant le contre-la-montre de Barbentane. Dans ce petit village provençal, les purs spécialistes du chrono s’affronteront sur 25,5 km, avec une seule côte de 2,5 km à 3,2% en plein milieu de la course pour les déboussoler quelque peu. Mais ce devrait bien être un rouleur qui émargera de cet exercice en solitaire.

Turini inédit

Le lendemain, pour la 6e étape, l’organisation a encore prévu une étape casse-pattes, avec trois côtes dans les soixante derniers kilomètres qui devraient convenir à une échappée au long cours, ou à des sprinters capables de passer les bosses. Une étape idéale pour préparer les prochaines classiques, finalement. Avant de passer aux choses sérieuses sur les deux dernières étapes. Depuis Nice, les grimpeurs s’affronteront sur la 7e étape qui vaudra surtout par son arrivée au sommet du col de Turini. Une première pour la Course au Soleil, et même pour une grande épreuve française. Jusqu’ici, la célèbre montée du rallye de Monte-Carlo n’avait été que traversée lors du Tour de France. Cette fois, les coureurs s’élanceront dans une véritable étape de montagne, avec ce col de Turini, long de 15,2 km pour 7,3% de moyenne, en apothéose. Les écarts devraient être importants au terme de cette pénultième journée de course.

Dimanche, pour la 8e étape traditionnellement dessinée autour de Nice, ASO a décidé de reprendre le même modèle que l’an dernier avec la côte de Peille, et la fin du col d’Èze à grimper avant le col des Quatre Chemins qui avait permis à Marc Soler de remporter en force la 76e édition de Paris-Nice, en mars dernier. L’Espagnol de la Movistar devrait d’ailleurs être présent sur la Course au Soleil pour défendre son titre, notamment avec son leader colombien Nairo Quintana. D’autres candidats aux Grands Tours ont également confirmé leur participation sur cette épreuve, en prévision de l’été. Le Français Romain Bardet (Ag2r-La Mondiale), le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky), les Colombiens Egan Bernal (Sky) et Miguel Angel Lopez (Astana), le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) et le Néo-Zélandais George Bennett (Jumbo-Visma) seront notamment de la partie. Alors que les équipes françaises Arkéa-Samsic, Cofidis, Delko Marseille Provence, Direct Énergie et Vital Concept-B&B Hôtels ont obtenu une invitation pour cette première grande course par étapes de la saison.

La carte générale de la 77e édition de Paris-Nice (du 10 au 17 mars 2019) :

Les cartes et profils de la 77e édition de Paris-Nice :

Dimanche 10 mars 2019 – 1re étape : Saint-Germain-en-Laye > Saint-Germain-en-Laye (138,5 km)

Lundi 11 mars 2019 – 2e étape : Les Bréviaires > Bellegarde (163,5 km)

Mardi 12 mars 2019 – 3e étape : Cepoy > Moulins/Yzeure (200 km)

Mercredi 13 mars 2019 – 4e étape : Vichy > Pélussin (210,5 km)

Jeudi 14 mars 2019 – 5e étape : Barbentane > Barbentane (25,5 km – CLM individuel)

Vendredi 15 mars 2019 – 6e étape : Peynier > Brignoles (176,5 km)

Samedi 16 mars 2019 – 7e étape : Nice > Col de Turini – La Bollène-Vésubie (181,5 km)

Dimanche 17 mars 2019 – 8e étape : Nice > Nice (110 km)

Graphiques : ASO/Geoatlas

Pin It on Pinterest