Van Aert et Van der Poel dévoilent leur programme sur route pour 2019

Alors qu’ils se tirent la bourre sur les labourés cet hiver, le champion du monde de cyclo-cross Wout van Aert (Cibel-Cebon) et le champion d’Europe de la discipline Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) fourbissent déjà leurs armes en vue de la prochaine saison sur route.

2019 devrait être la première saison durant laquelle Wout van Aert et Mathieu van der Poel vont s’affronter sur plusieurs fronts. Après avoir déjà joué des coudes sur le championnat d’Europe sur route, en août dernier à Glasgow, le champion du monde de cyclo-cross et le champion d’Europe seront attendus ce printemps sur les classiques printanières, et plus particulièrement les courses flandriennes. Les pavés et les monts s’annoncent sur le parcours de ces deux coureurs de seulement 24 ans, qui ont déjà dominé à eux deux la scène du cyclo-cross depuis 2015. Cette fois, ils s’attaquent à la route, avec l’espoir de briller tout autant. Les deux hommes ont précisé au fil des semaines leur programme, avec les mêmes classiques en vue en avril : le Tour des Flandres et l’Amstel Gold Race.

Wout van Aert, qui se dévoilera sous les couleurs du Team Jumbo-Visma dès le 1er mars, débutera son printemps des classiques le lendemain sur le Circuit Het Nieuwsblad, classique d’ouverture de la saison cycliste belge. Il participera ensuite à Milan-Sanremo, trois semaines plus tard, sur un tracé plutôt taillé pour les sprinters. Il sera donc directement dans le grand bain, tandis que Mathieu van der Poel préfère débuter son printemps en douceur avec une participation au Tour d’Antalya, en Turquie, du 21 au 24 février, avant de revenir en Belgique pour prendre part à Nokere Koerse (20 mars) et la Bredene Koksijde Classic (22 mars). S’il ne sera pas sur l’E3 BinckBank Classic (29 mars), au contraire de Van Aert, Van der Poel participera le 31 mars à Gand-Wevelgem, tout comme son rival belge.

Duel sur le Ronde et l’Amstel

Les deux coureurs se suivront encore sur le Tour des Flandres (7 avril), le grand objectif avoué des deux stars des labourés. Et alors que Wout van Aert participera pour la deuxième fois de sa carrière à Paris-Roubaix (14 avril), Mathieu van der Poel patientera pour un autre duel sur l’Amstel Gold Race (21 avril), une semaine plus tard. « Paris-Roubaix ne convient pas à mon programme avec le Tour des Flandres, la Flèche Brabançonne (17 avril) et l’Amstel Gold Race. Nous avons parlé avec ASO et ils me veulent au départ seulement si j’y vais à 100%. Mais je ne peux pas le garantir, donc on verra dans les prochaines années », explique le Néerlandais. Les deux rivaux prendront après la classique néerlandaise une pause pour reprendre la compétition à l’approche de l’été.

Si Mathieu van der Poel n’a pas encore confirmé la suite de son programme après les classiques printanières, Wout van Aert a pour sa part annoncé dans le quotidien flamand Het Laatste Nieuws ce que devrait être sa deuxième partie de saison, sous le maillot jaune et noir de Jumbo-Visma. « Après l’Amstel Gold Race, je prendrai du repos et j’irai m’entraîner en altitude avant le Critérium du Dauphiné », confie-t-il. « Je serai là surtout pour apprendre, beaucoup apprendre. J’ai hâte d’y être », explique celui qui jouera l’équipier de luxe sur les routes françaises. Et avant de reprendre sa préparation pour la prochaine saison de cyclo-cross, Wout van Aert s’élancera sur le BinckBank Tour (12 au 18 août) puis sur l’EuroEyes Cyclassics d’Hambourg (25 ans). Mathieu van der Poel pourrait lui tenter de conserver son titre sur l’Arctic Race of Norway, en août, mais son programme n’a pas encore été officiellement annoncé.

Photo : Grégory Ienco

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest