Trophée AP Assurances #3 – Hamme : Worst et Van der Poel, la domination néerlandaise

Les champions d’Europe ont fait parler la poudre ce dimanche sur le Flandriencross de Hamme. Sur un tracé rapide et peu technique, les dames ont dû batailler au sprint alors que les messieurs n’ont pu que reconnaître la domination d’un Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus) intenable. Annemarie Worst (Steylaerts-777) a pour sa part joué de sa pointe de vitesse pour dominer ses rivales.

Van der Poel face à Meeusen

En l’absence du champion du monde Wout van Aert, largement distancé la veille lors de la 5e manche de la Coupe du monde à Tabor, cette nouvelle manche du Trophée AP Assurances annonçait une nouvelle domination du champion d’Europe Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus). Le Néerlandais avait en plus une revanche à prendre sur ce trophée, après une première manche totalement manquée sur le Koppenberg. Van der Poel était donc aux avant-postes dès le premier tour et lançait donc l’offensive rapidement, avec cette fois un équipier dans sa roue. Tom Meeusen (Corendon-Circus) parvenait en effet à suivre son comparse batave pour une balade en forêt particulièrement éreintante. Souvent à la limite, Meeusen tenait bon jusqu’à l’avant-dernier tour.

Mathieu Van der Poel ne se contentait pas de lâcher son équipier, il accélérait à chaque virage, décidé à rattraper son retard au classement général du Trophée AP Assurances. Outre sa 11e victoire de la saison, et sa 42e victoire en 52 cyclo-cross disputés (!), le champion d’Europe revient surtout à moins de deux minutes de Toon Aerts dans ce classement au temps. « Je pense clairement que je suis proche de ma meilleure condition. Mieux, ce n’est pas possible. Si je peux garder cette forme, je serai content. Et maintenant, je crois un peu plus à la victoire finale sur le Trophée AP Assurances. Je suis moi-même surpris d’avoir eu une telle avance face à mes adversaires. Mais il y a encore un gros écart à combler », explique-t-il à l’antenne de la VRT.

Alors que Tom Meeusen se satisfait lui de sa première deuxième place sur un cyclo-cross de haut niveau depuis près de deux ans. « Je pense que Mathieu pouvait me lâcher quatre à cinq fois par tour, mais il m’attendait à chaque fois », affirme le coureur belge. « Je n’ai jamais pensé à la victoire. Mathieu regardait toujours derrière pour être sûr que je sois avec. C’est chouette de l’avoir comme équipier ».

Résultats de la 3e manche masculine du Trophée AP Assurances à Hamme :

1. Mathieu Van der Poel (P-B, Corendon-Circus) en 58’57”
2. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) à 0’44”
3. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 1’50”
4. Gianni Vermeersch (Bel, Steylaerts-777)
5. Michael Vanthourenhout (Bel, Marlux-Bingoal)
6. Joris Nieuwenhuis (P-B, Team Sunweb) à 1’52”
7. Corné van Kessel (P-B, Telenet Fidea Lions) à 1’53”
8. Toon Aerts (Bel, Telenet Fidea Lions) à 2’01”
9. Lars van der Haar (P-B, Telenet Fidea Lions) à 2’02”
10. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 2’06”

Classement du Trophée AP Assurances après 3 manches sur 7 :

1. Toon Aerts (Bel, Telenet Fidea Lions) en 3h04’20”
2. Lars van der Haar (P-B, Telenet Fidea Lions) à 1’54”
3. Mathieu Van der Poel (P-B, Corendon-Circus) à 1’56”
4. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 2’00”
5. Michael Vanthourenhout (Bel, Marlux-Bingoal) à 2’01”
6. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) à 2’42”
7. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 3’36”
8. Joris Nieuwenhuis (P-B, Team Sunweb) à 4’04”
9. Corné van Kessel (P-B, Telenet Fidea Lions) à 4’05”
10. Jim Aernouts (Bel, Telenet Fidea Lions) à 5’11”

Une course féminine trop courte

Du côté des dames, la course a été intense de bout en bout, avec huit concurrentes s’attaquant l’une après l’autre tout au long des six tours de ce cyclo-cross rapide. Aucune ne parvenait toutefois à trouver le bon rythme pour prendre les commandes de cette troisième manche du trophée AP Assurances. La leader Kim Van de Steene (Tarteletto-Isorex) était toutefois larguée, et ses concurrentes comptaient donc bien en profiter. L’Italienne Alice Maria Arzuffi (Steylaerts-777) parvenait ainsi à lancer une plus grande accélération dans le dernier tour, et voyait sa coéquipière Annemarie Worst (Steylaerts-777) et les Belges Sanne Cant (IKO-Beobank) et Ellen Van Loy (Telenet Fidea Lions) prendre sa roue. Arzuffi poussait tant et plus, mais elle ne parvenait pas à briser le quatuor. Cant, elle, prenait les derniers virages en tête pour bien préparer le sprint. La championne du monde était toutefois moins rapide que Worst, vainqueur de son premier cyclo-cross sous le maillot de championne d’Europe.

Deuxième de l’épreuve, Sanne Cant se montrait elle furieuse à l’encontre des commissaires de course. Au micro de la VRT, la télévision publique flamande, la championne du monde s’étonnait d’avoir roulé moins de quarante minutes, alors que le règlement de l’Union Cycliste Internationale (UCI) demande qu’un cyclo-cross féminin durant entre 40 et 50 minutes. « Nous essayons de se rapprocher de l’égalité avec les hommes. Les prize-moneys vont bientôt se rapprocher, mais on nous laisse rouler vingt minutes de moins », explique-t-elle. « Aujourd’hui, nous aurions pu courir un tour de plus. (…) Nous avions aujourd’hui des tours de 7 à 8 minutes, donc je pense qu’il était facile de rajouter un tour. (…) Je trouve qu’on devrait toujours viser les 50 minutes de course au lieu de toujours rester à 40 minutes ». Pour au moins que les dames se rapprochent d’une véritable égalité avec les hommes.

Résultats de la 3e manche féminine du Trophée AP Assurances à Hamme :

1. Annemarie Worst (P-B, Steylaerts-777) en 39’06”
2. Sanne Cant (Bel, IKO-Beobank) à 0’01”
3. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Fidea Lions)
4. Alice Maria Arzuffi (Ita, Steylaerts-777)
5. Loes Sels (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 0’03”
6. Laura Verdonschot (Bel, Marlux-Bingoal) à 0’04”
7. Katherine Compton (USA, Trek Cyclocross) à 0’06”
8. Eva Lechner (Ita, Creafin-Tüv Süd) à 0’21”
9. Yara Kastelijn (P-B, Steylaerts-777) à 0’49”
10. Puck Pieterse (P-B)

Classement du Trophée AP Assurances après 3 manches sur 7 :

1. Sanne Cant (Bel, IKO-Beobank) en 2h10’31”
2. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Fidea Lions) à 0’31”
3. Kim Van de Steene (Bel, Tarteletto-Isorex) à 0’51”
4. Loes Sels (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 1’17”
5. Nikki Brammeier (G-B, Mudiiita Cyclo-Cross Team) à 2’36”
6. Eva Lechner (Ita, Creafin Tüv Süd) à 3’20”
7. Elle Anderson (USA) à 4’32”
8. Alice Maria Arzuffi (Ita, Steylaerts-777) à 4’38”
9. Annemarie Worst (P-B, Steylaerts-777) à 4’43”
10. Laura Verdonschot (Bel, Marlux-Bingoal) à 5’28”

Photo : capture VRT/Sporza

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest