Superprestige #4 – Gavere : Arzuffi assure, Van der Poel domine

La pluie et le vent ont encore rendu le parcours du cyclo-cross de Gavere particulièrement difficile. Sur les longues côtes boueuses de la cité gantoise, ce sont finalement les plus puissants qui ont réalisé la meilleure opération : tant Alice Maria Arzuffi (Steylaerts-777) que Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus) ont lancé une longue accélération et tenu debout sur leur machine pour glaner la victoire sur ce mythique parcours.

Van der Poel facile, les Belges en difficulté

Si la veille, Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus) a tout de même dû batailler pour se débarrasser de ses rivaux à Niel, le champion d’Europe n’a pas attendu une minute pour montrer qu’il était aujourd’hui l’homme à battre à Gavere. Dès le premier passage dans la boue, le coureur batave accélérait en force et ne laissait personne dans son sillage. Toon Aerts (Telenet Fidea Lions) avait bien quelques réserves pour revenir à quelques secondes du leader, mais dès le deuxième tour, le coureur belge, plus connu pour sa puissance que pour sa technique, était largué. Il était même rejoint par le champion du monde Wout van Aert (Cibel-Cebon), auteur d’un mauvais départ, dans le troisième tour.

La course était finalement pliée après un tour seulement. Van der Poel s’assurait de ne pas tomber, il n’avait plus qu’à garder le bon rythme. Car derrière, Aerts continuait de perdre du temps alors que Van Aert chutait et laissait filer la deuxième place. Mathieu Van der Poel allait ainsi signer sa quatrième victoire consécutive sur le circuit du Superprestige, devant Aerts, décidément seul véritable concurrent du Néerlandais ces dernières semaines, et Van Aert.

« Je n’ai fait aucune grosse faute. Cela donne donc confiance sur ce type de cyclo-cross », confiait ainsi le vainqueur du jour au micro de la VRT. « C’était un cross très fatiguant. Le Gavereberg (NDLR : la côte menant à l’arrivée), était à chaque tour de plus en plus difficile. C’était un de mes meilleurs cyclo-cross au niveau technique par contre ». Alors que Wout van Aert avoue ne pouvoir rien faire d’autre : « J’étais trop loin au départ. J’ai ensuite rapidement trouvé mon tempo et j’ai pu le garder sur tout le parcours. Cela s’est vu dans la côte. Et techniquement, le parcours est si difficile qu’il faut absolument rester concentré. Je vais revoir ce cross par après pour l’analyser ».

Résultats de la 4e manche du Superprestige masculin à Gavere :

1. Mathieu Van der Poel (P-B, Corendon-Circus) en 1h04’52”
2. Toon Aerts (Bel, Telenet Fidea Lions) à 0’24”
3. Wout van Aert (Bel, Cibel-Cebon) à 0’35”
4. Thomas Pidcock (G-B, TP Racing) à 1’40”
5. Lars van der Haar (P-B, Telenet Fidea Lions) à 1’50”
6. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) à 2’18”
7. Quinten Hermans (Bel, Telenet Fidea Lions) à 2’31”
8. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 2’53”
9. Gianni Vermeersch (Bel, Steylaerts-777) à 3’34”
10. Nicolas Cleppe (Bel, Telenet Fidea Lions) à 3’50”

Classement général provisoire du Superprestige masculin après 4 manches sur 8 :

1. Mathieu Van der Poel (P-B, Corendon-Circus) 60 points
2. Toon Aerts (Bel, Telenet Fidea Lions) 54 pts
3. Lars van der Haar (P-B, Telenet Fidea Lions) 41 pts
4. Wout van Aert (Bel, Cibel-Cebon) 41 pts
5. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) 30 pts
6. Gianni Vermeersch (Bel, Steylaerts-777) 28 pts
7. Quinten Hermans (Bel, Telenet Fidea Lions) 26 pts
8. Jens Adams (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) 23 pts
9. Michael Vanthourenhout (Bel, Marlux-Bingoal) 20 pts
10. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) 20 pts

Arzuffi, la plus puissante

Si la Néerlandaise Marianne Vos (WaowDeals) ne se présentait pas au départ de ce cyclo-cross d’Asper-Gavere, les représentantes « oranje » étaient bien aux avant-postes dès le départ. La récente championne d’Europe Annemarie Worst (Steylaerts-777) maintenait ainsi le tempo particulièrement haut dans le premier tour, et ne semblait pas s’inquiéter de la boue qui rendait le parcours très glissant. Et ce qui devait arriver arriva : Worst chutait dans une descente technique, et voyait la championne du monde Sanne Cant (IKO-Beobank) et sa coéquipière Alice Maria Arzuffi (Steylaerts-777) recoller dans sa roue.

La bataille entre ces trois filles se jouait avant tout dans les passages les plus physiques, dans les montées vers la ligne d’arrivée. Arzuffi montrait rapidement qu’elle était la plus fraîche sur cette ascension, et déboulonnait rapidement Worst et Cant. Les deux championnes semblaient d’ailleurs perdre pied au fil des tours, débordées par la Britannique Nikki Brammeier (Mudiiita). Arzuffi signait ainsi à Gavere sa première grande victoire de la saison, confirmant sa bonne étoile à 24 ans. Elle se permet même de revenir deuxième au classement général du Superprestige derrière Worst, finalement quatrième du cyclo-cross du jour.

Résultats de la 4e manche du Superprestige féminin à Gavere :

1. Alice Maria Arzuffi (Ita, Steylaerts-777) en 45’25”
2. Nikki Brammeier (G-B, Mudiiita Cyclo-Cross Team) à 0’17”
3. Sanne Cant (Bel, IKO-Beobank) à 0’38”
4. Annemarie Worst (P-B, Steylaerts-777)
5. Helen Wyman (Bel, Xypex Verge-Sports) à 0’42”
6. Eva Lechner (Ita, Creafin Tüv Süd) à 0’51”
7. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) à 1’05”
8. Lucinda Brand (P-B, Team Sunweb) à 1’09”
9. Kim Van de Steene (Bel, Tarteletto-Isorex) à 1’24”
10. Denise Betsema (P-B, Marlux-Bingoal) à 1’34”

Classement général provisoire du Superprestige féminin après 4 manches sur 8 :

1. Annemarie Worst (P-B, Steylaerts-777) 53 points
2. Alice Maria Arzuffi (Ita, Steylaerts-777) 51 pts
3. Sanne Cant (Bel, IKO-Beobank) 45 pts
4. Kim Van de Steene (Bel, Tarteletto-Isorex) 35 pts
5. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) 34 pts
6. Marianne Vos (P-B, WaowDeals Pro Cycling Team) 29 pts
7. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Fidea Lions) 28 pts
8. Denise Betsema (P-B, Marlux-Bingoal) 28 pts
9. Maud Kaptheijns (P-B, Crelan-Charles) 24 pts
10. Eva Lechner (Ita, Creafin Tüv Süd) 23 pts

Photo : captures VRT/Sporza

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest