Superprestige #2 – Boom : Kim Van De Steene s’offre le plus beau succès de sa carrière

Surprise sur la plaine du centre provincial De Schorre à Boom : la Belge Kim Van De Steene (Tarteletto-Isorex) a surpris toutes les favorites en prenant les devants dès le deuxième des six tours à effectuer et n’a jamais été revue. Elle remporte à 32 ans le plus beau succès de sa carrière, elle qui n’avait jamais triomphé en Superprestige ou en Coupe du monde par le passé.

C’est une nouvelle fois sous un large soleil que les dames s’élançaient ce samedi après-midi dans le domaine provincial de Boom pour s’affronter sur la deuxième manche du trophée Superprestige. Sur une plaine d’habitude réservée aux festivaliers et fans de musique électronique (Tomorrowland a lieu chaque année dans ce même domaine), les Néerlandaises tentaient rapidement de prendre les devants, avec notamment Maud Kaptheijns (Crelan-Charles) et Ceylin Del Carmen Alvarado (Corendon-Circus) en tête dès le premier tour. Une tendance qui confirme leur bon début de saison, malgré l’absence, ce jour, de Marianne Vos, partie vers Berne, où se déroulera la 3e manche de la Coupe du monde ce dimanche.

Les quelques montées faisaient toutefois mal aux représentantes « oranje », qui laissaient Kim Van De Steene les déborder dans le deuxième tour. Et sans crier gare, la concurrente en jaune et bleu fonçait en tête, prenant quelques longueurs. La championne du monde Sanne Cant (IKO-Beobank) tentait bien de réagir, mais se retrouvait finalement à quelques secondes de la leader sur la ligne d’arrivée. Accompagnée d’Alicia Marie Arzuffi, Cant relançait tant qu’elle pouvait dans les virages, mais Van De Steene tenait bon à l’avant.

Van De Steene en larmes

Cant tentait même de contrer en solo et revenait à moins de cinq secondes de Van De Steene à mi-course. Mais dans les montées, la championne du monde semblait tirer la langue. L’écart grandissait à nouveau, tandis qu’Arzuffi recollait sa concurrente irisée dans le cinquième des six tours à couvrir. Van De Steene était, elle, déjà bien loin. Malgré des passages délicats dans le sable, la sociétaire de Tarteletto-Isorex tenait le bon rythme sur le reste du tracé. Elle pouvait ainsi regarder derrière elle et se rendre compte qu’elle allait bien remporter son premier succès de la saison, et surtout le plus beau trophée de sa carrière : Kim Van De Steene n’avait en effet jamais remporté de cyclo-cross inscrit dans un classement de régularité (Coupe du monde, Superprestige ou Trophée DVV). Elle terminait ainsi l’épreuve en larmes, heureuse comme jamais. Alice Maria Arzuffi terminait deuxième devant une Sanne Cant, le souffle coupé dans le dernier tour.

Résultats de la 2e manche du Superprestige à Boom – Dames :

1. Kim Van De Steene (Bel, Tarteletto-Isorex) en 44’16“
2. Alice Maria Arzuffi (Ita, Steylaerts-777) à 0’27“
3. Sanne Cant (Bel, IKO-Beobank) à 0’49“
4. Annemarie Worst (P-B, Steylaerts-777) à 0’57“
5. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus)
6. Ellen Van Loy (Bel, Telenet-Fidea Lions) à 1’40“
7. Geerte Hoeke (P-B) à 1’48“
8. Elle Anderson (USA) à 1’54“
9. Eva Lechner (Ita, Clif Bar) à 2’09“
10. Maud Kaptheijns (P-B, Crelan-Charles) à 2’19“

Photo : capture Proximus Sports

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest