Brico Cross #3 – Renaix (Dames): Marianne Vos, la classe

Troisième manche du Brico Cross, à Renaix, et retour de Marianne Vos aux côtés de la lauréate de la veille, et championne du Monde, Sanne Cant. Le Hotoncross devrait nous valoir une belle explication, arbitrée par les Ellen Van Loy, Eva Lechner, Maud Kaptheijns ou encore Nikki Brammeier. Pas de duel, Sanne Cant ne semblait pas au mieux ce dimanche, par contre la Néerlandaise Marianne Vos étalait toute sa classe, devant les jeunes louves, du nom de Alice Maria Arzuffi et Annemarie Worst, les deux protégées d’un certain Bart Wellens, au sein de la formation 777.

Marianne Vos marque le coup

Ceci écrit, il y a bien eu course. La championne d’Italie, Eva Lechner mettait d’emblée le feu aux poudres, en attaquant, ais ses ardeurs ne pouvaient durer. Par contre, les jeunes du circuit allaient donner du fil à retordre à la championne du monde, qui devait reconnaître un « jour sans » à Renaix. On pourra ainsi voir aux commandes les Worst, Alvarado, van den Steene ou encore Arzuffi. Mais ceci sans tenir compte de la vieille garde, composée de Van Loy et surtout Marianne Vos. Cette dernière, faisant partie d’un groupe de cinq filles, allait être attaquée par les Worst et Arzuffi -du team 777 de Bart Wellens-, et devait répondre du tac au tac, avant de placer une accélération difficilement contrôlable. Personne ne pouvait réagir, sur ce circuit rapide, et c’est tout naturellement que la néerlandaise s’en allait chercher le bouquet. Derrière la multiple championne, Arzuffi parvenait à se dégager de sa coéquipière Worst, et la jeune Alvarado prenait le meilleur sur Van Loy. Sanne Cant terminera à la neuvième place.

Photos ©: Captures d’écran VTM

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Pin It on Pinterest