Brico Cross #2 – Meulebeke (Dames): Retour aux affaires de Sanne Cant

Retour en sol européen pour les forçats des labourés, sous un beau soleil à Meulebeke, pour cette seconde manche du Brico Cross. Lors de l’ouverture, Eva Lechner fit un véritable cavalier seul sur les pentes du Mur de Grammont. Cette fois, après les épisodes USA, on s’attend à une revanche de la championne du Monde, Sanne Cant, assez décevante depuis l’entame de la saison.

Sur un tracé rendu très rapide par des conditions atmosphériques printanières, un trio se porte aux commandes dès l’entame. Sous l’impulsion de Loes Sels, Ellen Van Loy et Laura Verdonschot prennent quelques longueurs au reste du peloton. Départ très prudent de Sanne Cant qui, flanqué d’Alvarado, doit faire un gros effort pour revenir sur le trio de tête. Deux tours en gestion, puis à mi-course, la championne du Monde décide de passer à l’offensive. Un premier coup d’accélérateur, et c’est au tour des quatre poursuivantes de faire le bon. Celui-ci sera fait assez vite, et on retrouve cinq filles en tête de cross. A l’arrière, Elle Anderson se trouve en chasse-patate, à près de 10 », mais sans pouvoir revenir sur le quintette. Encore un peu plus loin, Joyce Vanderbeken et Lizzy Witlox ne peuvent combattre dans la même division.

Si Cant montrait les dents, c’est la jeune Laura Verdonschot qui prend l’initiative peu avant la demi-heure de course. Van Loy et Sels ne s’en laissent pas conter, tout comme Alvarado, et le maillot irisé continue sa « gestion », à l’arrière du groupe. L’autre jeune, Ceylin del Carmen Alvarado, place une attaque en vue de l’avant-dernier passage sur la ligne, mais la roublarde Van Loy veille au grain. Un dernier tour lancé à toute allure, sous les accélérations de cette dernière, mais aussi de Sanne Cant. On se dirige vers un sprint à cinq pour trois places sur le podium. Van Loy emmène ce dernier tour, suivie de Cant, Sels, Alvarado et Verdonschot. Cant fait mine de passer, Van Loy ferme la porte, mais la championne du monde lance la machine au passage des planches, et prend la tête, avec deux mètres sur Ellen et les autres. Impossible de revenir sur Sanne Cant, malgré les efforts de ses concurrentes. Van Loy prend une très belle seconde place, devant Loes Sels. Carmen Alvarado échoue aux pieds du podium, et Laura Verdonschot fut distancée.

Photos ©: Captures d’écrans VTM

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Pin It on Pinterest