Brico Cross #2 – Meulebeke (Élites): Mathieu Van Der Poel signe sa première victoire

Premier grand choc des deux « as » de la spécialité, avec le retour de Mathieu Van Der Poel, face au champion du Monde, Wout Van Aert, sur cette seconde manche du Brico Cross de Meulebeke. Un duel, certes, mais aussi l’occasion pour ce dernier de montrer son nouveau maillot, puisqu’il retrouvait, cette fin de semaine, des nouveaux sponsors, car il reste individuel. D’un autre côté, le numéro un de ce début de saison, Toon Aerts, est absent sur cette manche du Brico Cross.

Retrouvailles, rivalité, nervosité des deux cadors des labourés, moment choisi pour les seconds couteaux de montrer les dents et le maillot. C’est ainsi que le jeune Eli Iserbyt s’emploie à mener le tout début de course. Certes, il contribuait à allonger grandement le peloton, mais dans sa roue les Merlier, Hermans et surtout Van Aert et Van Der Poel. Difficile à ne pas imaginer la suite. Wout et Mathieu se laissaient emporter dans les échappements des trois autres, et puis, après une tentative du champion du monde, très vite ramené à la raison, c’est le champion d’Europe lançait les chevaux avec une superbe surmultipliée.

Mathieu Van Der Poel dit au revoir…

Installé en tête, Mathieu Van Der Poel avait l’air de se promener, mettait plusieurs secondes au trio en poursuite, et même quelques petites glissades ne pouvaient empêcher le batave de filer vers son premier succès en cyclo-cross, version 2018-2019. La mi-course est atteinte avec un avantage de 11″. Pas grand chose, certes, mais il faut pouvoir aller rechercher cet homme fringuant (n’ayant pas fait la campagne américaine), et semble-t-il, ni Hermans, ni Iserbyt et encore moins Van Aert n’en sont capables. Que dire des Vanthourenhout, van der Haar, Meeusen ou encore Sweeck, et consorts, qui étaient pointés bien plus loin encore, à près d’une minute. Toujours une dizaine de secondes de retard pour le trio, qui semble se décomposer, avec une perte de contact d’Iserbyt, et quelques difficultés pour Hermans de suivre Wout Van Aert. A l’arrière, Laurens Sweeck s’extirpe du second groupe de chasse, mais à 50″ du leader à deux tours de la fin.

Avant-dernier tour, et Mathieu passe le bac à sable sur la machine. Wout et Hermans sont alors pointés à -seulement- 8″, mais Van Der Poel remet de la puissance, et Van Aert ne peut revenir. Quinten Hermans ne peut suivre le maillot irisé, et devra se contenter d’une troisième place. Eli Iserbyt termine quatrième et Laurens Sweeck au Top-5.

Les résultats:

  1. Mathieu Van Der Poel
  2. Wout Van Aert
  3. Quinten Hermans
  4. Eli Iserbyt
  5. Laurens Sweeck
  6. Gianni Vermeersch
  7. Jim Aernouts
  8. Daan Soete
  9. Tim Merlier
  10. Lars van der Haar

Photo ©: Capture d’écran VTM

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Pin It on Pinterest