Mondiaux de cyclisme sur route : le dernier contre-la-montre par équipes s’annonce

L’Union Cycliste Internationale (UCI) l’a donc décidé : le contre-la-montre par équipes de marque disparaîtra des championnats du monde après cette ultime édition à Innsbruck. L’épreuve, revenue en 2012, n’a pas convaincu le public et seules les équipes spécialistes ont vraiment trouvé un intérêt à cet exercice particulier. Ce sera donc ce dimanche la dernière occasion de se battre pour l’écusson arc-en-ciel.

Le contre-la-montre par équipes reste un exercice particulier. La vitesse, la coordination, l’équilibre… : la discipline n’est clairement pas pour toutes les formations et demande un véritable savoir-faire. Ce n’est pas pour rien si depuis 2012, seules trois équipes masculines et quatre équipes féminines ont remporté le titre mondial. Durant la saison, ce sont d’ailleurs les formations qui ont mené les places d’honneur ces trois dernières années qui restent aux avant-postes sur les quelques contre-la-montre par équipes proposés tout au long de l’année. Chez les messieurs, Quick Step, BMC, Sky ou encore Mitchelton-Scott sont annoncés pour obtenir la médaille d’or sur le tracé difficile d’Innsbruck. Alors que Sunweb, Boels-Dolmans, Canyon-SRAM et Wiggle-High5 risquent de se montrer chez les dames. Bref, les spécialistes ne devraient pas avoir de mal à prendre les meilleures places sur le podium vu la distance proposée (près de 60 kilomètres pour les deux épreuves) et le tracé particulièrement linéaire vers Innsbruck. D’ailleurs, la liste des partants ne signale que 21 équipes masculines (dont 12 WorldTour) et 12 équipes féminines au départ…

Une autre grande différence est toutefois à signaler : les hommes devront affronter la montée d’Axams, une ascension de 3,7 kilomètres à 6,8% de moyenne avec des passages à 10% en début de col. La descente qui suit reste quelque peu sinueuse sur la fin et pourrait également surprendre les moins audacieux. Bref, comme l’an dernier, les femmes sont lésées et ont droit à un parcours moins difficile que les hommes. Le souci a déjà été posé auprès de l’UCI, qui n’a toutefois rien fait pour corriger le tir. Les équipes féminines auront donc droit à un tracé en légère descente jusqu’à Innsbruck alors que les équipes masculines profiteront d’une côte qui apportera un peu de spectacle dans cette discipline souvent laissée pour compte par le public. Seuls la pluie annoncée vers midi et le vent de dos pourraient également perturber les athlètes, mais le public ne risque pas forcément d’être devant leurs écrans pour cette dernière édition.

Le mode d’emploi du contre-la-montre par équipes féminin (23 septembre) :

Premier départ : 10h10

Distance : 54,5 km

Liste provisoire des partants : cliquez ici pour voir la liste.

Palmarès :
2012 Specialized-Lululemon (All)
2013 Specialized-Lululemon (USA)
2014 Specialized-Lululemon (USA)
2015 Velocio-SRAM (All)
2016 Boels-Dolmans (P-B)
2017 Team Sunweb (P-B)

Carte et profil :

Le mode d’emploi du contre-la-montre par équipes masculin (23 septembre) :

Premier départ : 14h40

Distance : 62,8 km

Liste provisoire des partants : cliquez ici pour voir la liste.

Palmarès :
2012 Omega Pharma-Quick Step (BEL)
2013 Omega Pharma-Quick Step (BEL)
2014 BMC Racing Team (USA)
2015 BMC Racing Team (USA)
2016 Etixx-Quick Step (BEL)
2017 Team Sunweb (All)

Carte et profil :

Graphiques : Innsbruck 2018

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest