Tour d’Espagne 2018 : notre présentation complète de la 20e étape

Cette 20e étape du Tour d’Espagne est clairement l’étape-reine de ces trois semaines de course, avec six cols en moins de 100 kilomètres, et une bataille pour le maillot rouge qui vaudra son pesant de Dragibus.

Les organisateurs de la Vuelta ont certainement vu les dernières éditions du Tour de France pour imaginer cette courte dernière étape de montagne, véritable spectacle rien qu’à son profil. Certes, ce sont les coureurs qui font la course, comme les commentateurs le répètent à l’envi, mais vu les ascensions proposées durant cette dernière journée de lutte pour le maillot rouge de leader, les favoris vont clairement se dévoiler. Et l’organisation a placé de quoi se dévoiler avec des cols qui passent rarement sous les 6%… On aura même droit à quelques murs autour de 15% sur le Coll de Beixalis, à franchir à deux reprises, après seulement 15 et 60 kilomètres. Ou encore la longue montée du Coll de Ordino, et sa pente régulière à 7/8% de moyenne durant près de dix kilomètres. Les descentes du Coll de Beixalis et du Coll de la Comella seront également sinueuses et propices à des offensives de coureurs audacieux.

Le clou du spectacle sera le Coll de la Gallina, considéré comme le plus dur de la principauté d’Andorre. Sur moins de 4 kilomètres, les rescapés de cette Vuelta affronteront une pente qui peut franchir les 15% dès le pied avant un final plus « calme » à 9% de moyenne. La fraîcheur sera un élément important sur ce final qui confirme finalement le caractère épique de ce Tour d’Espagne. Les tactiques collectives, comme la Movistar l’a tenté sur la 19e étape, seront en tout cas importantes, et les formations qui disposeront d’un maximum d’équipiers à la mi-course auront certainement l’avantage sur un tel tracé.

Notre page spéciale sur la 73e Vuelta avec les étapes et la liste des partants

Les détails techniques de la 20e étape de la 73e édition du Tour d’Espagne :

Distance : 97,3 kilomètres

Départ fictif : 14h45 à Escaldes-Engordany (Andorre).

Départ réel : 14h54 à Escaldes-Engordany (Andorre) après 0,8 km en cortège.

Arrivée : vers 17h40 au sommet du Coll de la Gallina (Andorre).

Les difficultés du jour :
Km 5,6 – 2e cat. : Coll de la Comella I (4,3 km à 8,7% de moyenne)
Km 19,7 – 1re cat. : Coll de Beixalis I (7,1 km à 8%)
Km 42,3 – 1re cat. : Coll de Ordino (9,8 km à 7,1%)
Km 64,5 – 1re cat. : Coll de Beixalis II (7,1 km à 8%)
Km 81,2 – 3e cat. : Coll de la Comella II (3,6 km à 6,3%)
Km 97,3 – Hors-cat. : Coll de la Gallina (3,5 km à 8,7%)

Les favoris :
***
Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo), Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), Simon Yates (Mitchelton-Scott)

**
Miguel Angel Lopez (Astana Pro Team), Enric Mas (Quick Step Floors), Nairo Quintana (Movistar Team), Rigoberto Uran (EF Education First-Drapac), Alejandro Valverde (Movistar Team)

*
David De La Cruz (Team Sky), Alessandro De Marchi (BMC Racing Team), Tony Gallopin (Ag2r-La Mondiale), Ion Izagirre (Bahrain-Merida), Wilco Kelderman (Team Sunweb), Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), Oscar Rodriguez (Euskadi-Murias), Ilnur Zakarin (Katusha-Alpecin)

Télévision :
– dès 14h15 sur Eurosport.
– dès 14h40 sur Canvas/Sporza (VRT).

Météo : entre 17 et 20°C, nuageux avec quelques éclaircies et un risque d’orages en fin d’après-midi, vent d’ouest à sud-ouest soufflant entre 15 et 30 km/h.

La carte et le profil de la 20e étape :

La carte et le profil du final de la 20e étape :

 

Graphiques : ASO/Unipublic – Photo : Unipublic/Luis Angel Gomez

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest