Brussels Cycling Classic 2018 : notre présentation complète de la 6e édition

Anciennement Paris-Bruxelles, l’une des plus anciennes classiques du calendrier, la Brussels Cycling Classic, fera une nouvelle fois la part belle aux collines du Brabant avant un sprint royal devant le stade Roi Baudouin.

Les moments-clés du parcours

La Brussels Cycling Classic, qui ne propose plus de départ à Paris ni de passage en France depuis six ans maintenant, reste une classique spécifiquement taillée pour les sprinters. Ces derniers ne doivent toutefois pas se reposer sur leurs lauriers vu le tracé proposé depuis deux ans par les organisateurs. Dès le kilomètre 0, les coureurs ont droit à une belle colline jusque Tervueren avant de subir des toboggans tout au long de la journée. Si treize côtes sont répertoriées entre le Hainaut et les deux provinces du Brabant, le nombre de montées s’annonce bien supérieur au fil des kilomètres.

Les éventuels puncheurs désireux de prendre les devants par rapport au peloton devraient toutefois profiter de la succession d’ascensions à une soixantaine de kilomètres de l’arrivée. Les côtes d’Alsemberg, qui ont fait l’histoire de la Flèche Brabançonne par le passé, comme le Bruine Put ou le Krabbos, avec quelques passages à 10%, peuvent ainsi aider des attaquants audacieux. Le parcours de Hal à Bruxelles reste par contre plus propice à un regroupement. Les routes seront larges dans les derniers kilomètres et le peloton aura un avantage certain sur ce type de chemins.

Les favoris

Vainqueur l’an dernier après une deuxième place en 2016, l’ancien champion de France Arnaud Démare (Groupama-FDJ) est clairement l’homme à battre sur cette semi-classique bruxelloise. Il vient juste de sortir d’un Grand Chelem sur le Tour du Poitou-Charentes, durant lequel il a remporté les cinq étapes et le classement général. Le sprinter de 26 ans a en outre une équipe parfaitement construite autour de sa pointe de vitesse. S’il est bien emmené jusqu’aux 200 derniers mètres en faux-plat montant de l’avenue Houba de Strooper, il s’annonce comme un sérieux candidat pour le doublé. Il devra toutefois faire attention à l’équipe Quick Step qui,malgré une formation jeune sur ces routes belges, aura deux atouts pour le sprint final : le Néerlandais Fabio Jakobsen, 22 ans, déjà vainqueur à quatre reprises en 2018 et habitué de ces sprints pour costauds, et le Colombien Alvaro José Hodeg, 21 ans et aussi vainqueur à quatre reprises cette saison, dont deux succès en août sur le Tour de Pologne et le Tour d’Allemagne.

Ils ne seront évidemment pas les seuls sprinters à rêver de la victoire devant le stade Roi Baudouin. Après avoir manqué de chance sur la Cyclassics d’Hambourg et le Tour d’Allemagne, à chaque fois bloqué par une chute, le champion d’Allemagne Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) espère se refaire une santé dans la capitale belge. Le coureur de 24 ans semble en effet avoir la forme, vu ses deux victoires d’étape sur le Tour de Pologne et son succès sur la RideLondon-Surrey Classic. Il aura en outre une équipe parfaite pour le mener aux avant-postes avec Marcus Burghardt, Rüdiger Selig ou encore Daniel Oss. De même chez UAE Team Emirates où la carte principale se nommera Alexander Kristoff. L’ancien champion d’Europe espère retrouver la victoire sur une classique après ses 3e et 11e places sur la Cyclassics d’Hambourg et le GP de Plouay. La Brussels Cycling Classic est clairement une course qui peut lui convenir, lui qui est capable de tenir tête aux collines flandriennes ou de mener un sprint dans un peloton lancé à toute vitesse.

L’équipe Trek-Segafredo amènera aussi sur cette Brussels Cycling Classic son effectif habitué aux Flandriennes. John Degenkolb sera ainsi attendu au sein de la formation américaine en cas de sprint massif alors que le local Jasper Stuyven peut clairement faire la différence en amont et tenter sa chance dans une échappée de luxe. Et en cas d’offensive au long cours, attention également à Oliver Naesen (Ag2r-La Mondiale), vainqueur autoritaire sous la pluie du GP de Plouay, dimanche dernier. Il sera leader d’Ag2r ce samedi et aura donc une plus large liberté pour s’échapper. Enfin, si un sprint s’annonce tout de même à Bruxelles, le Français Bryan Coquard (Vital Concept) devrait aussi entrer dans la danse, tout comme Thomas Boudat (Direct Énergie), Christophe Laporte (Cofidis), Jens Debusschere (Lotto-Soudal) et Kenny Dehaes (WB Aqua Protect Veranclassic).

La météo

Le soleil sera majoritairement de la partie malgré la présence de quelques nuages durant l’après-midi. Les températures resteront toutefois fraîches pour la saison, entre 19 et 22°C tout au long de la journée. Le vent soufflera lui du nord-est entre 10 et 20 km/h. On n’attend pas de pluie sur le parcours.

Le mode d’emploi de la 6e édition de la Brussels Cycling Classic :

Liste des partants : cliquez ici pour découvrir la liste des partants.

Signature des coureurs : dès 10h15 sur le parc du Cinquantenaire à Bruxelles.

Départ fictif : 11h30 depuis le parc du Cinquantenaire à Bruxelles.

Départ réel : 11h40 sur l’avenue de Tervueren à Woluwe-Saint-Pierre, après 3,5 km en cortège.

Arrivée : vers 16h28 sur l’avenue Houba de Strooper, en face du stade Roi Baudouin.

Distance : 201,4 kilomètres

Difficultés :
Côte 1 – Km 14 : Vossemberg (1 km à 3,1% de moyenne)
Côte 2 – Km 20 : Smeysberg (700 m à 6,3%)
Côte 3 – Km 59 : Avenue des Boignées (1,1 km à 3,5%)
Côte 4 – Km 80 : Plan incliné de Ronquières (2 km à 2,1%)
Côte 5 – Km 104 : Rue d’Henripont (1 km à 4,2%)
Côte 6 – Km 116 : Rue des Rabots (900 m à 5,2%)
Côte 7 – Km 120 : Rue Cardinal Mercier (800 m à 8,1%)
Côte 8 – Km 126 : Rue d’Ittre (700 m à 7,6%)
Côte 9 – Km 140 : Chaussée d’Alsemberg (900 m à 3,7%)
Côte 10 – Km 144 : Côte d’Alsemberg (1 km à 3,9%)
Côte 11 – Km 150 : Bruine Put (900 m à 6,3%)
Côte 12 – Km 153 : Krabbos (1 km à 5,3%)
Côte 13 – Km 162 : Sollenberg (500 m à 5,8%)

Palmarès :
2008 Robbie McEwen (Aus)
2009 Matthew Goss (Aus)
2010 Francisco José Ventoso (Esp)
2011 Denis Galimzyanov (Rus)
2012 Tom Boonen (BEL)
2013 André Greipel (All)
2014 André Greipel (All)
2015 Dylan Groenewegen (P-B)
2016 Tom Boonen (BEL)
2017 Arnaud Démare (Fra)

Télévision :
– dès 14h30 sur La Une (RTBF)
– dès 14h30 sur Één/Sporza (VRT)
– dès 14h30 sur La Chaîne L’Équipe

Les cartes et profils de la 6e édition de la Brussels Cycling Classic :

Cliquez ici pour découvrir l’itinéraire-horaire du passage des coureurs sur la Brussels Cycling Classic 2018.

Graphiques : Flanders Classics

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest