Tour d’Espagne 2018 : notre présentation complète de la 2e étape

Le Tour d’Espagne prend déjà de la hauteur dès sa première étape en ligne ! Vers Caminito del Rey, les favoris pour le maillot rouge vont déjà tâter de la pente avec une arrivée en hauteur qui risque de mener à un premier changement de leadership.

Après le test des rouleurs, ce sont les puncheurs qui sont attendus sur cette deuxième étape de la Vuelta. Certes, les cols ne sont pas encore présents en nombre mais les quelques cols présentés en cette deuxième journée de compétition risquent bien de faire exploser le peloton dans les derniers kilomètres. Principalement dans l’Alto de Guadalhorce, le col grimpant jusqu’à Caminito del Rey. En 2015, Esteban Chaves et Tom Dumoulin avaient alors fait sensation en prenant respectivement la victoire d’étape et le maillot rouge, ils ne seront cette fois pas là pour rééditer l’exploit. Mais déjà à l’époque, les puncheurs et grimpeurs avaient pris les devants pour des offensives tous azimuts jusqu’au sommet. Cette ultime ascension ne propose que 2,8% de moyenne sur un peu plus de 7 kilomètres mais les derniers kilomètres proposent plutôt une pente autour de 7 à 9%, de quoi permettre aux plus puissants de faire la différence d’ici le sprint final sur un faux-plat de 400 mètres.

Deuxième du contre-la-montre inaugural à Malaga, le Polonais Michal Kwiatkowski, désigné leader du Team Sky, devrait trouver une route favorable à ses qualités afin d’aller prendre le maillot rouge à l’Australien Rohan Dennis (BMC), qui reste toutefois capable de tenir la distance sur cette route. Attention également au champion du monde Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), qui peut également surprendre dans un sprint en petit comité, ou encore Alejandro Valverde (Movistar), dont l’expérience peut lui permettre de jouer la victoire ce dimanche.

Notre page spéciale sur la 73e Vuelta avec les étapes et la liste des partants

Les détails techniques de la 2e étape de la 73e édition du Tour d’Espagne :

Distance : 163,5 kilomètres

Départ fictif : 13h20 à Ojén.

Départ réel : 13h35 à Marbella après 4,7 km en cortège.

Arrivée : vers 17h40 à Caminito del Rey.

Les difficultés du jour :
Km 7,5 – 2e cat. : Puerto de Ojén (6,5 km à 5,2% de moyenne)
Km 91,1 – 3e cat. : Alto de Guadalhorce (7,1 km à 2,8%)
Km 119,8 – 3e cat. : Alto de Ardales (5,8 km à 3,7%)
Km 163,1 – 3e cat. : Alto de Guadalhorce (7,1 km à 2,8%)

Les favoris :
***
Michal Kwiatkowski (Team Sky), Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), Alejandro Valverde (Movistar Team)

**
Tiesj Benoot (Lotto-Soudal), Miguel Angel Lopez (Astana Pro Team), Daniel Martin (UAE Team Emirates), Dylan Teuns (BMC Racing Team), Matteo Trentin (Mitchelton-Scott)

*
George Bennett (Team LottoNL-Jumbo), Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), Rohan Dennis (BMC Racing Team), Fabio Felline (Trek-Segafredo), Gorka Izagirre (Bahrain-Merida), Wilco Kelderman (Team Sunweb), Sepp Kuss (Team LottoNL-Jumbo), Bjorg Lambrecht (Lotto-Soudal), Enric Mas (Quick Step Floors), Simon Yates (Mitchelton-Scott)

Télévision :
– dès 16h10 sur Eurosport.
– dès 15h00 sur Één/Sporza (VRT).

Météo : entre 28 et 32°C, larges éclaircies avec quelques nuages, vent d’est-sud-est à est-nord-est soufflant entre 5 et 15 km/h.

La carte et le profil de la 2e étape :

La carte et le profil du final de la 2e étape :

Graphiques : ASO/Unipublic – Photo : RCS Sport/La Presse/Fabio Ferrari

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest