Jonas Van Genechten : « Il nous manque juste un truc pour enchaîner les victoires »

Arrivé en début de saison dans la nouvelle structure menée par Jérôme Pineau, le Vital Concept Cycling Club, Jonas Van Genechten profite d’une position de capitaine de route capable de jouer sa carte au fil des sprints. Le Thudinien de 31 ans évoque une saison durant laquelle il s’agit de s’adapter à une nouvelle structure. Et il se plaît finalement bien chez Vital Concept, avec l’objectif de renforcer son palmarès et celui de l’équipe.

Jonas, comment s’est passé le Tour de Wallonie cette semaine ?

« Je me sens bien pour une reprise. J’étais un peu déçu de ma cinquième place sur la première étape. Par la suite, on a surtout roulé pour Lorrenzo Manzin qui marche bien, qui est capable de tenir sur ces côtes et a une très bonne pointe de vitesse. Pour ma part, j’ai eu quand même de bonnes sensations après une assez longue période de repos. Je suis plutôt positif par rapport à ce Tour de Wallonie. »

On a l’impression que la saison a été difficile à lancer pour Vital Concept. Est-ce également la sensation au sein du groupe ?

« On a fait une très bonne entame de saison, puis cela a été plus compliqué sur les classiques. On a eu pas mal d’excuses au printemps car beaucoup de coureurs sont tombés malades au mauvais moment. On n’avait pas non plus LA grosse équipe pour peser sur les classiques. Je pense que désormais, tout le monde est reparti dans le bon sens et on a une bonne deuxième partie de saison à faire. »

Est-ce dû au fait qu’il s’agissait d’une nouvelle structure, créée de toutes pièces ?

« Il faut que tout le monde prenne ses marques dans cette nouvelle équipe. Quand on arrive dans une équipe qui est déjà en route, c’est seulement un ou deux pions qui doivent s’intégrer. Cette fois, tout le monde doit s’intégrer, que ce soit les coureurs, le staff technique, le management… Cela prend un peu de temps. On était bien parti, après il y a toujours un moment où ça va moins bien, mais je ne pense pas qu’on doit s’inquiéter pour la suite, car on reste un groupe soudé. »

On sent que Vital Concept se montre toujours aux avant-postes.

« Nos places d’honneur depuis le début de la saison, c’est un peu le reflet de ce qu’on a fait sur le Tour de Wallonie. On marche vraiment fort, on est présent, mais il nous manque un petit truc pour aller chercher et enchaîner les victoires. Ce n’est pas vraiment la forme du moment mais un petit truc pour que tout soit parfait. On va persister et ça va venir. »

Quel programme s’annonce pour vous ?

« Je ferai la Polynormande dimanche puis le Tour du Poitou-Charentes. Je pense que je pourrai tenter ma chance pour la Polynormande, clairement. »

Photo : Vital Concept Cycling Club

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest