Championnat de Belgique de cyclisme sur route – Messieurs : Lampaert le futé s’impose devant Gilbert le déçu

Yves Lampaert a profité de la suprématie des Quick Step dans les dernières offensives de la journée pour remporter son premier titre national à Binche, devant son équipier Philippe Gilbert, qui semblait pourtant avoir fait la majeure partie du travail pour porter la troisième tunique noire-jaune-rouge de sa carrière.

Le cyclisme peut être un sport cruel. Seul un coureur peut s’imposer, alors qu’une marque sur son torse implique qu’une course collective doit souvent être menée pour obtenir le succès. La situation peut parfois être profitable, quand un leader voit un de ses précieux équipiers trouver la victoire ou quand un coureur peu habitué aux avant-postes se retrouve propulsé en tête grâce à l’appui d’équipiers bien placés. Sur des courses traditionnelles du calendrier, cela pose rarement problème. Mais sur un championnat national, durant lequel un maillot tricolore est en jeu, difficile de rêver d’une course collective sans accroc. Demandez donc à la Quick Step. Représentée dans quasiment chaque échappée de cette course folle que fut le championnat de Belgique à Binche, l’équipe belge a dû gérer les aspirations de chacun jusqu’au dernier kilomètre. Les coureurs en bleu et blanc ont cravaché malgré leur infériorité numérique (six au départ) pour s’infiltrer dans toutes les offensives de cette épreuve menée à toute vitesse (46 km/h lors de la première heure de course), mais le peloton revenait à chaque fois sur les récalcitrants qui osaient s’aventurer en tête.

Dans les deux derniers tours, un coureur était toujours à la charge pour relancer une échappée : Philippe Gilbert. Le Remoucastrien se montrait dans tous les bons coups. D’abord accompagné du surprenant Aimé De Gendt (Sport Vlaanderen-Baloise) et de Sep Vanmarcke (EF Education First-Drapac) puis de Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) et son équipier Yves Lampaert (Quick Step), Gilbert semblait clairement l’homme à battre sur le circuit exigeant de Binche. Mais à quatre kilomètres de l’arrivée, il voyait le titre s’envoler. Son équipier attaquait et Stuyven tardait à contrer… « Honnêtement, dans les autres courses dans lesquelles je me suis retrouvé dans la même situation, j’ai souvent attaqué le premier et ce n’est pas souvent le bon choix. Du coup, je me suis dis que j’allais attendre et cette fois, Lampaert est parti et Stuyven n’a pas réagi. C’est comme ça, c’est la course », expliquait-il après la course au micro de la RTBF. Car Lampaert, véritable machine à rouler, troisième du récent championnat de Belgique du contre-la-montre, ne se faisait pas prier pour prendre plus de vingt secondes d’avance. Gilbert profitait, lui, de la dernière ascension de la journée pour lâcher Stuyven mais l’homme de tête était déjà trop loin.

Yves Lampaert a finalement géré au mieux la course collective, et s’offre à 27 ans son premier titre de champion de Belgique sur route. « Quand j’ai démarré, je n’ai rien pu dire à Philippe car c’était difficile. Philippe était le plus fort pour le sprint et j’ai attaqué pour lui et pour forcer Stuyven à faire le bond. Mais ça ne s’est pas passé comme je l’entendais », explique le vainqueur du jour. Philippe Gilbert montrait clairement sa déception sur la ligne d’arrivée, mais il insiste : il ne s’agit pas de porter la faute sur son équipier. « Je n’étais pas venu pour une deuxième place. À la fin, je pense qu’il faut retenir que le maillot reste chez Quick Step, c’est quand même quelque chose de positif même si personnellement, c’est une grosse déception », confie-t-il. « C’est un sentiment très mitigé car Yves est un beau champion et il mérite ce maillot. Mais personnellement, j’étais venu pour la victoire et c’est un échec ». Le Remoucastrien pourra retenter sa chance en 2019, à Gand. « On forge souvent les victoires dans les échecs, et vu ma saison jusqu’ici, j’espère que ça annonce de grandes victoires à l’avenir. Jusqu’ici, ma saison est plutôt bonne mais je ne mets pas la balle à fond », conclut-il, déçu de manquer ainsi l’occasion de briller une troisième saison sous le maillot noir-jaune-rouge. Il aidera finalement Yves Lampaert à défendre son maillot tricolore sur les courses d’un jour. Pour le collectif.

Lire aussi : Chez les dames, Dom conclut le travail collectif des Lotto-Soudal (résultats et réactions)

Lire aussi : Championnats nationaux de cyclisme sur route : les résultats, pays par pays

Résultats du championnat de Belgique de cyclisme sur route messieurs (Binche > Binche, 223.6 km) :

Photo : capture RTBF

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest