Championnats de Belgique de cyclisme sur route : à Binche, les puncheurs veulent briller

Binche, célèbre pour ses Gilles, accueille cette saison les championnats de Belgique de cyclisme sur route. L’occasion pour les puncheurs de retrouver un tracé exigeant, sur lequel les pavés du centre de la cité hennuyère risquent de faire la différence.

La course au maillot noir-jaune-rouge a toujours une saveur particulière. Même si le parcours annonce une victoire d’un certain profil de coureurs, cette épreuve sur circuit offre toujours quelques surprises tactiques. Le dernier championnat de Belgique, disputé à Anvers en 2017, proposait par exemple un tracé plat comme la main et pourtant, ce sont les spécialistes des classiques flandriennes tels que le vainqueur Oliver Naesen (Ag2r-La Mondiale) ou son dauphin Sep Vanmarcke (EF Education First-Drapac) qui ont réussi à triompher du peloton, dans une course largement offensive. Le tracé pour puncheurs de Binche est ainsi annoncé pour les coureurs les plus puissants, capables d’une attaque en force ou d’un sprint costaud en petit comité. Les pavés proposés aux abords du centre et le final en léger faux-plat feront clairement la différence. À moins d’une surprise, comme l’an dernier.

Gilbert : « J’adore les courses en circuit »

Au départ de Binche, les favoris s’annoncent en tout cas nombreux. À commencer par le double champion de Belgique Philippe Gilbert (Quick Step), véritable spécialiste de la course nationale. Le Remoucastrien a été plutôt discret sur le dernier Tour de Suisse mais affirme être en bonne condition. « J’adore les courses en circuit », explique-t-il aux quotidiens Sudpresse et Le Soir. « Au Tour de Suisse, qui était très dur dans son ensemble, j’ai été bon lors des deux étapes qui comportaient un circuit. D’abord, c’est plus sympa, il y a des gens, de l’ambiance et, de plus en plus, j’ai besoin du public et de l’atmosphère pour me motiver. Ensuite, au fil des tours, on prend des repères. Dans une course en ligne, on freine dans trois quarts des virages parce qu’on ne les connaît pas, tandis qu’en circuit, plus le temps passe, plus le rythme est élevé. On prend des risques sans en prendre si je me fais bien comprendre. Le principe, c’est d’aller le plus vite possible… dans le dernier tour ». Gilbert estime toutefois qu’avec six équipiers au départ, l’épreuve s’annonce difficile : il n’aura pas forcément assez de coureurs pour mener le tempo et contrôler la course et trop de coureurs pour laisser la main à une autre formation.

Comme Lotto-Soudal qui sera à Binche avec 18 hommes, dont Tiesj Benoot, en bonne forme sur le Critérium du Dauphiné, Jelle Vanendert, en verve sur le Tour de Belgique, ou encore Jens Keukeleire, également en vue durant ce dernier mois. Le sprinter Jasper De Buyst pourrait également se montrer sur un tel parcours. Et avec 18 coureurs, il s’agit d’être dans chaque bonne échappée pour éviter de manquer la course au podium. Le même objectif s’annonce pour l’équipe locale, Wanty-Groupe Gobert, qui foncera sur les routes binchoises à 11, le groupe Sport Vlaanderen-Baloise, qui se placera à 22 (!) sur la ligne de départ, ou la formation WB Veranclassic Aqua Protect, qui aura 15 coureurs sur la liste des partants. Ces équipes seront donc attendues pour contrôler le peloton.

Naesen et Van Avermaet plus isolés

Mais les deux autres favoris annoncés viennent, eux, d’équipes plus isolées. Le tenant du titre, Oliver Naesen (Ag2r-La Mondiale), aura deux équipiers à ses côtés (Jan Bakelants et Stijn Vandenbergh) et envisage le circuit binchois avec plus d’ambition qu’à Anvers, où sa victoire avait été une « surprise ». En prime, il bénéficiera d’une équipe technique, vu que le championnat de France se déroulera une semaine plus tard. Bref, Naesen se sent prêt et bien encadré : « Il y a plus de chance que je gagne cette fois que l’an passé, mais je n’ai pas une équipe pour contrôler la course. Cependant, j’y vais avec confiance et beaucoup de motivation. Si vous me demandez de citer un favoris, je vous dirais mon nom », rigole le champion de Belgique en titre dans la Dernière Heure.

Son voisin et ami, Greg Van Avermaet (BMC), rêve pour sa part de décrocher un premier maillot bleu-blanc-rouge, lui qui n’a jamais pu tâter cette consécration nationale. Le champion olympique a pourtant déjà eu l’occasion de se mettre en avant, notamment sur les Lacs de l’Eau d’Heure, voici deux ans, mais la course collective l’avait empêché de prendre les opérations en mains, laissant le paletot à Philippe Gilbert, son équipier de l’époque. Le leader de la BMC a toutes ses chances sur le parcours binchois, taillé pour les coureurs puissants et rapides comme lui. Et malgré le fait qu’il n’aura « que » quatre équipiers avec lui, le Waeslandien risque d’être dans les bons coups.

D’Hoore pour un cinquième titre ?

Dans le peloton féminin, une favorite s’impose naturellement : la quadruple championne de Belgique Jolien D’Hoore (Mitchelton-Scott) sera une nouvelle fois attendue sur les pavés binchois, vu sa pointe de vitesse. Certes, la pistarde a chuté sur le Tour de Grande-Bretagne, deux jours après une victoire d’étape convaincante au sprint. Mais en bonne condition, D’Hoore reste une candidate redoutable. Elle a d’ailleurs décidé de ne pas disputer le championnat de Belgique du contre-la-montre, jeudi, afin de se remettre au mieux de ses dernières douleurs. Puissante, elle risque d’être en bonne position sur les pavés, et devra faire attention à d’autres spécialistes du genre comme la jeune Lotte Kopecky (Lotto-Soudal Ladies), médaillée d’argent sur l’épreuve chronométrée jeudi, l’expérimentée Sofie De Vuyst (Doltcini-Van Eyck Sport), son équipière Kelly Druyts ou encore Kelly Van den Steen (Lotto-Soudal Ladies). Les dames devront en tout cas se lever tôt pour accrocher le maillot tricolore : la course débutera à 7h45, pour permettre une diffusion en télévision du final de l’épreuve. Enfin…

Le parcours et les profils des championnats de Belgique de cyclisme sur route à Binche :

Parcours - Championnats de Belgique de cyclisme sur route 2018

Profil - Championnats de Belgique de cyclisme sur route 2018

Profil du final - Championnats de Belgique de cyclisme sur route 2018

Les détails de la course masculine des championnats de Belgique de cyclisme sur route :

Départ : Grand’Place de Binche, dès 11h15

Arrivée : Grand’Place de Binche, vers 16h45

Distance : 14 x 17,6 km, soit 240,8 km

Liste des partants : cliquez ici pour accéder à la liste des partants.

Palmarès :
2008 Jürgen Roelandts
2009 Tom Boonen
2010 Stijn Devolder
2011 Philippe Gilbert
2012 Tom Boonen
2013 Stijn Devolder
2014 Jens Debusschere
2015 Preben Van Hecke
2016 Philippe Gilbert
2017 Oliver Naesen

Télévision :
– En direct dès 14h15 sur La Une puis dès 16h00 sur La Deux (RTBF).
– En direct dès 14h15 sur Canvas/Sporza (VRT).

Les détails de la course féminine des championnats de Belgique de cyclisme sur route :

Départ : Grand’Place de Binche, dès 7h45

Arrivée : Grand’Place de Binche, vers 10h15

Distance : 6 x 17,6 km, soit 103,2 km

Liste des partantes : cliquez ici pour accéder à la liste des partantes.

Palmarès :
2008 Ilse Geldhof
2009 Ludivine Henrion
2010 Liesbet De Vocht
2011 Evelyn Arys
2012 Jolien D’Hoore
2013 Liesbet De Vocht
2014 Jolien D’Hoore
2015 Jolien D’Hoore
2016 Kaat Hannes
2017 Jolien D’Hoore

Télévision :
– En direct dès 9h25 sur La Une (RTBF).
– En direct dès 9h30 sur Canvas/Sporza (VRT).

Graphiques : Belgian Cycling – Organisation Championnats de Belgique à Binche – Lasterketa Burua

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest