Pluie de blessés chez Lotto-Soudal : Naesen, Frison, De Buyst et d’autres sur le carreau

L’infirmerie se remplit à toute vitesse ces dernières semaines au sein de l’équipe belge Lotto-Soudal : la formation indique ainsi que quatre de ses coureurs sont actuellement sur le carreau, sans oublier deux autres membres de l’équipe espoirs, ce qui bouscule les objectifs de la formation dédiée aux moins de 23 ans à l’aube du Tour d’Italie espoirs.

Lotto-Soudal compte ses blessés. Si ses leaders se portent bien, avec notamment l’annonce de la prolongation jusqu’en 2020 de Thomas De Gendt, d’autres coureurs pansent leurs plaies ou soigne leur maladie… À l’image de Lawrence Naesen, nouvelle recrue de l’hiver arrivée de l’équipe WB Aqua Protect Veranclassic : bousculé par une mononucléose depuis le printemps, le jeune frère d’Oliver Naesen enchaîne les performances en dents de scie. Sa campagne printanière a déjà été fortement perturbée par cette maladie et malgré sa participation à la première manche des Hammer Series, fin mai en Norvège, le coureur de 25 ans estime qu’il n’est pas encore remis. Pas plus que le médecin de l’équipe qui estime qu’il doit plutôt rester éloigné de la compétition le temps de retrouver la pléniture de ses moyens.

De son côté, Frederik Frison se souviendra longtemps de son premier Grand Tour. Déjà miné par les blessures l’an dernier, le coureur de 25 ans a été cette fois touché par une grave infection des voies respiratoires au lendemain du Giro, qu’il a souhaité finir à tout prix. Selon l’équipe, Frison « a puisé très loin dans ses forces » pour conclure ce Tour d’Italie. Il est du coup écarté de la compétition en attendant de se remettre complètement de cette infection.

Le constat est par contre moins grave pour Jasper De Buyst, le pistard de la formation belge, qui a subi une opération au niveau des dents suite à sa chute sur l’avant-dernière étape des Quatre Jours de Dunkerque, début mai. Le sprinter doit désormais se reposer et devrait reprendre le vélo lors des prochaines semaines, pour ensuite se remettre à la compétition en vue de la deuxième partie de saison, cet été.

Chez les espoirs, également, c’est la soupe à la grimace : le jeune grimpeur de 20 ans Harm Vanhoucke, qui doit passer pro chez Lotto-Soudal dès le 1er juillet prochain, ne risque pas de reprendre le vélo tout de suite. Le coureur souffre d’anémie et par mesure de prudence, l’équipe a préféré l’arrêter provisoirement et faire quelques analyses avant de l’autoriser à reprendre la compétition. On ne sait toutefois quand il pourra reprendre la compétition et faire ses débuts chez les professionnels, vu l’évolution de sa maladie. Il s’agit également d’une perte pour l’équipe espoirs de Lotto-Soudal, menée par le manager Kurt Van de Wouwer : Vanhoucke faisait partie des candidats au maillot rose lors du prochain Giro pour les moins de 23 ans, prévu du 7 au 16 juin. Outre Vanhoucke, la formation destinée aux espoirs doit également faire face aux forfaits de Maxim Van Gils, victime d’une chute sur la Ronde de l’Isard, fin mai, et de Kobe Goossens, qui a abandonné après une embardée sur le prologue de la récente Course de la Paix. Bref, l’infirmerie est particulièrement remplie au sein de l’équipe de la Loterie Nationale…

Gr.I. – Photo : Lotto-Soudal

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest