Tour de Belgique – #5 : Coquard et Keukeleire triomphent à Tongres

Pas de répit pour les rescapés du Tour de Belgique. Au lendemain d’une étape sous la chaleur sur les côtes mosanes, la pluie attendait les sprinters désireux de briller une dernière fois dans le Limbourg. Malgré la route dangereuse, un emballage massif concluait cette ultime étape du Tour de Belgique, avec la victoire pour Bryan Coquard (Vital Concept) et le maillot bleu, jamais mis en danger, pour Jens Keukeleire (Lotto-Soudal).

Le leader du classement général l’avait annoncé à la veille de cette étape de plaine, tracée dans les larges plateaux hesbignons et limbourgeois : « Je ne dois pas trop m’en faire par rapport au Kilomètre en Or, contrairement à l’année dernière », expliquait-il en conférence de presse. Et Jens Keukeleire a eu raison : avec vingt secondes d’avance sur son premier rival, Christophe Laporte (Cofidis), le coureur belge devait surtout tenir une éventuelle attaque et tenir à l’œil les autres candidats du Top 10. Car vu la météo annoncée, avec un fort vent sur des routes dégagées, le risque de bordures était clair.

Mais les Lotto-Soudal, en force depuis le début de ce Tour de Belgique, ont assuré le service minimum et bien protégé leur leader vers Tongres. Les hommes en rouge et blanc espéraient même réaliser un nouveau doublé après les succès d’étape d’André Greipel (x 2) et de Jelle Vanendert. Dans la ligne droite finale, le sprinter allemand s’est rapidement retrouvé esseulé en tête du peloton et n’avait plus la puissance nécessaire pour faire face à Christophe Laporte, lui-même débordé par Bryan Coquard (Vital Concept). Ce dernier signait ainsi à Tongres sa troisième victoire de la saison. « L’arrivée était en légère montée, donc il fallait être patient et attendre le plus longtemps puis donner tout ce qu’on a », confirme le vainqueur du jour. « Lotto-Soudal a fait tout le boulot pour mettre André Greipel dans la meilleure position en vue du finale, mais il a perdu de la vitesse et Laporte en a profité pour sortir. J’ai alors pu me mettre derrière lui et le déborder ». Avec succès.

Jens Keukeleire, pour sa part, remporte pour la deuxième année consécutive le Tour de Belgique et se rassure après un printemps difficile, en raison d’une blessure et d’une maladie qui l’ont longtemps poussé hors des meilleures positions ou même de la liste de départ lors des classiques printanières. Désormais, il regarde le Tour de France avec envie, espérant jouer sa carte sur l’une ou l’autre étape, entre deux sprints à préparer pour André Greipel.

Résultats de la 5e étape (Landen > Tongres) et classement général du Tour de Belgique :

Photo : capture VRT/Sporza

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 27 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest