Tour de Belgique: André Greipel récidive

La traditionnelle étape faisant escale à Knokke, et sa fameuse côte d’arrivée, fut l’occasion au leader du Tour de Belgique de s’illustrer encore une fois, et de prendre le meilleur sur Wouter Wipper et Tim Merlier (le spécialiste des labourés), avec pourtant une crevaison « lente » à l’arrière.

L’échappée « matinale », sur cette courte étape de 150 km, de cinq garçons, Rob Ruijgh (NED), Antoine Warnier (BEL), Jimmy Janssens (BEL), Johan Jacobs (ZWI), Quinten Hermans (BEL), ne devait pas poser problème au peloton, et à cette équipe dominatrice qu’est la Lotto-Soudal. Jusqu’à l’entrée des circuits locaux sur la Côte, le quintette possédait encore près d’une minute d’avance, mais le gros de la troupe mis en marche, et cette avance fondait, pour assister à un regroupement presque général -en effet, une bordure cassait le peloton en deux- et on ne pouvait plus garder les chevaux. André Greipel fut très bien emmené par ses hommes, et même une crevaison à 600 m. de la banderole n’allait pas changer les choses. L’Allemand s’impose pour la deuxième journée consécutive sur ce Baloise Belgium Tour, et semble très serein pour le reste. On sait qu’il ne pourra pas garder le cap jusqu’au bout, mais pourquoi pas encore un coup d’éclat.

dav

L’interview du vainqueur:

Les résultats:

Photos & vidéo © Robert Genicot/CyclismeRevue.be

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest