Tim Wellens prolonge jusqu’en 2020 chez Lotto-Soudal

Tim Wellens a décidé de prolonger son contrat avec l’équipe Lotto-Soudal pour deux saisons supplémentaires, lui assurant ainsi un avenir au sein de la formation belge jusqu’à ses 30 ans.

La bonne nouvelle a été officialisée à quelques jours d’un rendez-vous important pour le coureur limbourgeois : avant le Tour d’Italie, à trois mois seulement de l’ouverture officielle du mercato cycliste, Tim Wellens et Lotto-Soudal confirment la poursuite de leur partenariat jusqu’en 2020. Le cycliste de 27 ans prolonge pour deux saisons de plus avec l’équipe qu’il a toujours connu, que ce soit chez les espoirs, aux côtés de Kurt Van de Wouwer, ou chez les professionnels, depuis 2012. Wellens a choisi la voie de la stabilité au sein d’une formation qui l’a toujours soutenu, en tant que jeune pépite ou en tant que leader. Et pourtant, il n’était pas certain de prolonger, comme il l’avoue lui-même : « Je me suis retrouvé en fin de contrat pour la première fois de ma carrière et ça m’a donné l’opportunité d’écouter les propositions d’autres équipes et de savoir quels étaient leurs objectifs. Cela m’a fait plaisir, mais je me sens bien chez Lotto-Soudal ».

« Des progrès à faire en chrono »

Tim Wellens poursuivra donc ses objectifs sur les courses d’un jour et les courses par étapes d’une à deux semaines, celles sur lesquels il brille depuis ses plus jeunes années. Comme le confirment ses victoires sur l’Eneco Tour, le Tour de Pologne, le Tour de Guangxi, la Flèche Brabançonne ou encore le Grand Prix de Montréal. « J’ai encore quelques progrès à faire en contre-la-montre et l’équipe s’est engagée à m’aider dans ce sens. Cette discipline joue en effet un rôle crucial dans les courses à étapes et je veux pouvoir me battre pour la première place », confie le Limbourgeois, qui visera prochainement une victoire d’étape sur le Tour d’Italie.

Lotto-Soudal a également annoncé un changement pour le prochain Giro : comme lors des éditions 2016 et 2017 de Paris-Nice, le groupe belge arborera un nouveau maillot gris et blanc et se nommera Lotto-Fix All, du nom d’un des produits phares de la marque Soudal. Un coup marketing qui sera seulement réussi si le maillot se dévoile aux avant-postes sur les routes italiennes.

Photo : capture Sporza

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest