Liège-Bastogne-Liège arrivera enfin à Liège en 2019, la Flèche Wallonne garde le Mur de Huy jusqu’en 2024

Bonne nouvelle pour le cyclisme liégeois : Amaury Sport Organisation (ASO) a officialisé ce jeudi le futur des deux classiques ardennaises qu’elle organise au mois d’avril. Parmi les annonces, le retour de l’arrivée de la Doyenne des classiques à Liège dès 2019 et la prolongation du Mur de Huy en tant que final de la Flèche Wallonne jusqu’en 2024.

C’est officiel : après plusieurs semaines de rumeurs plus ou moins avérées quant au retour de la Doyenne des classiques à Liège dès l’année prochaine, ASO a finalement confirmé à l’occasion d’une conférence de presse au Palais des Princes-Évêques que Liège-Bastogne-Liège arrivera bien dans la Cité Ardente en avril 2019. L’accord passé avec la commune d’Ans depuis 27 ans se terminait en effet cette année, c’était donc l’occasion parfaite pour la ville de Liège de se remettre dans la danse pour accueillir, en plus de départ, le final de cette course mythique. Quant au lieu exact de cette arrivée, aucun détail n’a pu être révélé par le directeur du cyclisme chez ASO, Christian Prudhomme. Si une arrivée sur le boulevard d’Avroy semble le plus logique au vu des derniers passages du Tour de France ou du Tour d’Espagne à Liège, d’autres endroits sont également évoqués en coulisses comme la rue Grétry, le quai Mativa ou encore le quai de Rome.

Il faudra également déterminer les côtes à traverser avant l’arrivée en région liégeoise. La côte de la Roche-aux-Faucons pourra-t-elle encore peser dans le final vu sa situation, à plus d’une dizaine de kilomètres du centre de Liège ? Faut-il traverser d’autres ascensions après la côte de la Redoute pour assurer le spectacle ? Ces détails devraient être dévoilés au début de l’année 2019.

Ans récupère la Flèche

ASO n’a toutefois pas arrêté là ses annonces. La commune d’Ans, désormais sans Doyenne à accueillir, récupère un juteux contrat en tant que ville-départ de la Flèche Wallonne. La classique précédant Liège-Bastogne-Liège démarrera ainsi trois ans depuis Ans puis trois ans depuis une autre province wallonne, en alternance. En prime, la commune de Huy poursuit son partenariat avec ASO jusqu’en 2024, assurant ainsi le Mur de Huy comme juge de paix de la Flèche Wallonne pour six ans encore.

La province de Liège, pour sa part, a signé un autre accord pour que Liège-Bastogne-Liège se dispute à 45% sur le territoire de la province (et donc 55% en province de Luxembourg), alors que la Flèche Wallonne se déroulera ces prochaines années à 50% sur le territoire de la province de Liège (et 50% pour les autres provinces éventuelles, Namur ou Luxembourg).

Enfin, les termes de cet accord concernent également les éditions féminines de la Flèche Wallonne (qui célébrera sa 22e édition en 2019) et de Liège-Bastogne-Liège (qui organisera sa 3e édition, l’an prochain).


Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 27 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest