Notre présentation complète de la Handzame Classic : un nouveau sprint en vue ?

Sorti de la Coupe de Belgique Napoleon Games, la Handzame Classic n’en garde pas moins une réputation de semi-classique ardue. Les sprinters les plus habitués aux pavés et aux monts flandriens n’auront toutefois aucun mal à se disputer la victoire sur la Handzamestraat, au terme des 199 kilomètres de course.

Les points-clés du parcours :

Entre Bredene et Handzame, en plein cœur de la Flandre-Orientale, les côtes se font rare. L’organisation fait bien un crochet par les ascensions d’habitude confinées à Gand-Wevelgem, à savoir le Monteberg ou le Mont Kemmel, mais ces quelques collines ne risquent pas de définir la course. C’est plutôt un sprint massif qui est attendu à Handzame, comme ces cinq dernières années. Certes, le Ruidenberg, seule côte du circuit local à Handzame, peut profiter à quelques audacieux, mais au vu des routes empruntées, il sera compliqué d’éviter le retour d’équipes bien organisées.

Les favoris annoncés :

La plupart des coureurs qui se sont essayés aux pavés de Nokere-Koerse se testeront ce vendredi sur la Handzame Classic. Le vainqueur de l’épreuve flandrienne Fabio Jakobsen (Quick Step) sera ainsi de la partie et risque d’être un peu plus surveillé qu’à l’accoutumée. Il aura toutefois d’autres sprinters menaçant sa position aux avant-postes en cas d’emballage massif. Notamment le tenant du titre, Kristoffer Halvorsen (Sky), qui a craqué dans les derniers kilomètres de Nokere-Koerse mais aura certainement plus de chances de se trouver en tête du peloton sur la Handzame Classic, réputée moins ardue. Le Belge Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert), qui a également manqué le bon coup ce mercredi dans le dernier circuit local, aura à cœur de briller sur une terre plus propice aux purs sprinters. L’Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), en vue sur Nokere-Koerse, aura quant à lui son équipier Erik Baska, pour le guider là où le Slovaque s’était imposé en 2016.

Toujours du côté belge, Baptiste Planckaert (Katusha-Alpecin) n’a pas fait parler la poudre ce mercredi mais a lancé des offensives et confirme sa faim de succès sur ces routes qu’il apprécie. Tout comme Loïc Vliegen (BMC), longtemps à l’attaque avec son équipier Nathan Van Hooydonck, qui pourrait tirer son épingle du jeu en cas d’attente dans le peloton. Sans oublier Kenny Dehaes (WB Aqua Protect Veranclassic) ou encore Roy Jans (Cibel-Cebon), 4e à Nokere-Koerse.

La météo :

Les coureurs seront sous les nuages, avec un risque élevé d’averses durant l’après-midi. Les températures resteront douces, entre 10 et 12°C. Le vent sera aussi plus calme, avec des rafales venant du sud à sud-est entre 15 et 25 km/h, au pire.

Le mode d’emploi de la 8e édition de la Handzame Classic :

Distance : 199,1 kilomètres

Départ fictif : 12h45 sur la Kapelstraat à Bredene.

Départ réel : 13h00 sur le Keiweg (N358) à Oudenburg, après 11 kilomètres en cortège.

Arrivée : vers 17h25 sur la Handzamestraat à Handzame.

Les difficultés :
Secteur pavé 1 – Km 53,4 : Veurnestraat (1.200 m) – Passage vers 14h11
Côte 1 – Km 84,0 : Sulferberg (1.700 m à 4%) – Passage vers 14h52
Côte 2 – Km 87,4 : Monteberg (1.100 m à 7%) – Passage vers 14h56
Côte 3 – Km 89,7 : Mont Kemmel (1.400 m à 9%) – Passage vers 14h59
Secteur pavé 2 – Km 126,8 : Steenstraat (2.000 m) – Passage vers 15h52
Côte 4 – Km 133,3 : Ruidenberg (500 m à 8%) – Passage vers 15h57
Côte 5 – Km 151,3 : Ruidenberg (500 m à 8%) – Passage vers 16h21
Côte 6 – Km 168,9 : Ruidenberg (500 m à 8%) – Passage vers 16h45
Côte 7 – Km 186,5 : Ruidenberg (500 m à 8%) – Passage vers 17h08

Palmarès :
2011 – Steve Schets (BEL)
2012 – Francesco Chicchi (Ita)
2013 – Kenny Dehaes (BEL)
2014 – Luka Mezgec (Slo)
2015 – Gianni Meersman (BEL)
2016 – Erik Baska (Slo)
2017 – Kristoffer Halvorsen (Nor)

Télévision :
– En direct dès 15h30 sur Één/Sporza (VRT)
– En direct dès 15h30 sur Eurosport 1

Liste des partants : cliquez ici pour découvrir la liste des partants.

Les cartes et les profils de la course :

Graphiques et photo : Handzame Classic

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest