Séisme dans le monde du VTT belge : la coupe de Belgique de descente annulée

La nouvelle a été aussi abrupte qu’inattendue : la prochaine saison de la coupe de Belgique de descente, également nommée Lotto DH1, est annulée suite à l’annonce de Freecaster de ne pas poursuivre sa collaboration avec l’ASBL Starting Line. Le diffuseur des épreuves de VTT ne peut plus assurer la diffusion et l’organisation de ces épreuves qui animaient la communauté du VTT belge depuis cinq saisons. Une solution est toutefois recherchée pour poursuivre les activités, même à un échelon plus bas.

Annoncée depuis la fin de l’année dernière, le Lotto DH1, coupe de Belgique officieuse de descente, n’aura finalement pas lieu pour une sixième saison. Le communiqué officiel est tombé ce vendredi de la voix du CEO de Freecaster, l’entreprise qui s’occupait de retransmettre en direct sur Internet les différentes manches de cette coupe de Belgique. Dans le monde du VTT, cette initiative lancée voici six ans par Freecaster et l’ABSL Starting Line était fortement appréciée, puisqu’elle permettait de faire la lumière sur cette discipline si particulière du mountain-bike, dans un pays où les spécialistes de la terre préfèrent souvent l’hiver et les labourés aux courses internationales de cross-country et de descente. Depuis cinq saisons, les cinq courses de cette coupe permettaient aux jeunes spécialistes belges, luxembourgeois, français ou encore néerlandais de s’essayer à des tracés exigeants aux quatre coins de la Wallonie. Avec, en prime, des compétitions pour les amateurs qui permettaient de mettre en avant la discipline auprès des plus jeunes.

Une audience qui ne suffit plus

Malheureusement, Freecaster a décidé de mettre un terme à sa collaboration avec Starting Line, sans donner plus de raisons. L’argent est évidemment un facteur : les épreuves diffusées, malgré les sponsors, ne permettaient pas de grandes rentrées financières, vu le nombre de vues cumulées durant ces dernières années. Les compétitions ne dépassaient les dizaines de milliers de vues, ce qui annonce une monétisation difficile auprès de nouveaux annonceurs. Il était donc compliqué pour Freecaster de poursuivre ses activités sans que le modèle économique puisse offrir de nouvelles rentrées. « Chaque fin de saison nous apporte son lot de questionnements, de remises en question, de nouvelles idées et nous pouvons vous assurer qu’en clôturant la course de Namur nous n’avions pas pour projet de stopper l’activité », assure ainsi Ray Dulieu, CEO de Freecaster, dans son communiqué.

Qu’adviendra-t-il donc des cinq manches de cette coupe de Belgique ? L’ASBL Starting Line souhaiterait poursuivre au moins une organisation a minima, selon le site spécialisé Vojo Magazine. La manche namuroise prévue les 22 et 23 septembre pourrait être ainsi conservée et l’objectif serait de maintenir au moins trois manches durant cette saison. Le calendrier annonçait des épreuves à Chaudfontaine (14-15 avril), à Bouillon (12-13 mai), à Maboge (23-24 juin) et à Engis (1er-2 septembre). Le compte à rebours est donc lancé pour assurer ces prochaines courses. Alors que le monde du VTT belge a déjà annoncé sa solidarité envers l’organisation, espérant ainsi confirmer toute la motivation des spécialistes du mountain-bike pour ces prochains mois.

Photo : Wikimedia CC


Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 27 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest