Le Samyn: Doublé Quick Step avec Nikki Terpstra et Gilbert, devant Gaudin

La première course wallonne de la saison, le traditionnel Grand Prix Samyn fut très animé, et une course tactique s’installait pour voir la victoire de la Quick Step, avec un doublé de Nikki Terpstra et Philippe Gilbert.

Malgré, ou peut-être à cause, d’un froid piquant -moins 4 degré au départ- les coureurs ont offert une belle bagarre tout au long des 200 km d’un parcours parsemé de pavés. Occasion pour certains de tester des machines en vue de Roubaix, d’autant que le tracé longeait la frontière. Moins de 150 partants, ce qui permettait également de mieux distiller les ardeurs. Au final, la tactique de la Quick Step fut la bonne, montrant qu’il faudra compter sur eux pour les prochaines classiques. Une seconde victoire pour le Néerlandais Nikki, après celle de 2016.

Capture d’écran (30)

Le film de la course:

Échappée matinale: Tom Devriendt (Wanty), Quentin Jauregui (AG2R), Casper Pedersen (Aqua Bleu Sport), Damien Gaudin (Direct Energy), Franklin Six (WB AquaProtect), Johan Le Bon (Vital Concept) et Maxime Daniel (Fortuneo). Ces 7 hommes auront 2’40 » à 140 km du but.

Le peloton se déchire, avec une sortie de 10 coureurs, dont les 7 coureurs de la Quick Step, à 1’08 » des leaders, à 120 km, puis le reste possède 1’30 » de retard sur les 10. Ces derniers sont revenus sur les fuyards, mais Fabio Jakobsen ne peut suivre sur ennuis mécaniques.

Composition des 16 hommes de tête : Tom Devriendt (Wanty), Quentin Jauregui (AG2R), Casper Pedersen (Aqua Bleu Sport), Damien Gaudin (Direct Energy), Franklin Six (WB AquaProtect), Johan Le Bon (Vital Concept), Maxime Daniel (Fortuneo), Philippe Gilbert, Tim Declercq, Davide Martinelli, Florian Senechal, Zdenek Stybar et Niki Terpstra (Quick Step), Tosh Van der Sande (Lotto-Soudal), Alex Kirsch (WB Aqua Protect) et Boris Vallée (Wanty). Franklin Six ne peut tenir la cadence et doit laisser filer ses compagnons d’échappée. Plus que 15 leaders.

Écrémage à l’avant, avec la perte de Tim Declercq et Boris Vallée. Plus que 13 leaders à 90 bornes, avec une avance de 1’10 » sur le peloton.

Le groupe de tête éclate et on retrouve 5 hommes: Philippe Gilbert, Damien Gaudin, Niki Terpstra, Tosh Van der Sande en Alex Kirsch

Un peu plus loin, Philippe Gilbert connaît des problèmes mécaniques, ne peut être dépanné par la voiture neutre, et doit attendre sa voiture pour enfin changer de machine. Il parviendra toutefois à revenir sur les leaders.

Pendant ce temps, derrière cela éclate également, avec un quatuor, formé de Guillaume Van Keirsbulck, Lasse Norman Hansen, Dimitri Claeys en Julien Duval, en contre attaque. A 55 km ceux-ci se trouvent à 35 », puis ce qui reste du peloton à 1’10 ». Le quatuor de chasse ne tiendra pas, et après le regroupement, une nouvelle tentative d’un trio fait de Petit, Bagdonas et l’inévitable Van Keirsbulck.

A l’approche du dernier circuit, une accélération des QS est fatale à Van der Sande et Kirsch qui doivent lâcher prises. Ils seront repris par le trio de poursuite, dans le dernier tour.

A 17 km de l’arrivée, Philippe Gilbert attaque. C’est Gaudin qui doit faire l’effort, suivi de Terpstra. Alors que le duo se rapproche du Wallon, Terpstra fait mine d’y aller, vient à la hauteur de Philippe Gilbert, qui n’emboîte pas le pas. Le Français Gaudin tentera encore de revenir sur le fuyard, mais dans la dernière portion pavée, Gilbert place une attaque pour venir terminer l’épreuve en seconde position, derrière son coéquipier. Un doublé de la Quick Step, avec Terpstra et Gikbert, mais également pour Direct Energie, avec Gaudin et Adrien Petit terminant aux portes du podium.

Capture d’écran (38)

 

Les résultats:

Élites:

Dames:

Chez les féminines, la victoire est revenue à la Néerlandaise Ensing, devant sa compatriote Mackaij et l’Australienne Kitchen.

Photos source: captures écran RTBF


Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest