Circuit Het Nieuwsblad: Michael Valgren redonne confiance à Astana

Sous un soleil radieux, mais avec un froid de canard s’ouvre la saison cycliste belge et son traditionnel Circuit Het Nieuwsblad. Un final à la manière du ″Ronde″, et une victoire inédite malgré les favoris, et la présence du vainqueur  des deux dernières éditions. Le danois Michael Valgren, profitant de la supériorité numérique des Astana remporte cette ouverture, devant Wisniowski et un Sep Vanmarcke volontaire.

Comme cela se voit dans toutes les épreuves d’un jour, voir dans les étapes planes des grands tours, c’est une attaque -dès le levé de drapeau du directeur de course- qui installe aux commandes dix hommes. Très peu de chance d’aller au bout, mais l’important est de se montrer, ce que faisait les Aleksejs Saramotins (Bora), Marco Mathis (Katjoesja), Michael Van Staeyen en Kenneth Vanbilsen (Cofidis), Tim Ariesen en Brian Van Goethem (Roompot), Edward Planckaert (Sport Vlaanderen), Michael Svendgaard (Fortuneo), Dries De Bondt (Veranda’s Willems) en Ludwig De Winter (WB Aqua Protect).

Ce groupe va compter jusqu’à 5′ d’avance dans les deux premières heures de course, mais le peloton ne laissera pas faire bien longtemps. Le temps de laisser s’époumoner les fuyards -qui ne comptaient déjà plus que 2’35″ à 90 bornes du but, et les difficultés s’annonçant, le gros de la troupe trouve mettait en marche, et sous l’impulsion de Philippe Gilbert, le peloton commençait à perdre des plumes. Le Wallon ne sera pas le seul à mettre le nez à la fenêtre, son équipier Znedek Stybar emboîtait le pas, pour sortir à chaque grimpettes. D’autres feront de même, et en particulier le numéro 1, Greg Van Avermaet, ou encore -et sans doute surtout- Sep Vanmarcke. Toutes ces actions auront pour but de dégraisser le peloton, pour arriver au fameux Mur de Grammont avec un groupe restreint. Ce sommet du Circuit ne fut pas le point culminant de cette course. En effet, une douzaine d’hommes parvenaient à s’extirper, pour rallier Meerbeke pratiquement ensemble. Au sein de ce groupe, on notait la présence de Van Avermaet, Naesen, Gatto, Loetsenko, Valgren Andersen, Colbrelli, Oss, Vanmarcke, Trentin, Stybar, Van Aert en Wisniowski, donc de trois coureurs de la formation Astana, que l’on dit mourante financièrement.

A deux reprises, Valgren va tenter de surprendre la vigilance de Stybar, le plus réactif aux attaques, et des autres. Aidé par ses coéquipiers, dont Loetsenko, le danois parvenait à placer la bonne, alors que le peloton revenait très fort dans Meerbeke. La suite vous la connaissez, mais nous aimerions vous parler de la présence d’un certain Wout Van Aert, au sein même du groupe de tête.

Wout Van Aert dans le final

Trois fois champions du Monde de cyclo-cross, 23 ans, des tentatives l’an dernier prometteuses sur la route, et le voici au cœur du groupe de tête dans le final d’une classique flandrienne, de quoi surprendre… Et bien non. Certes, les tablettes ne retiendront que sa 32e place au général (alors que Greg Van Avermaet est 50e) sur 98 classés, le reste ayant abandonné…, mais le potentiel qu’il démontra ce jour fait rêver. Une saison de cross, trop souvent contré par l’ami Mathieu Van Der Poel, un nouveau maillot irisé, et être dans le groupe de tête, aux côtés de vrais champions de la route, c’est très prometteur. Demain est un autre jour, peut-être le reverra-t-on à Kuurne?

Capture d’écran (13)

Élites:

Dames:

C’est au sprint que ce terminait cette 13ième édition de l’épreuve pour dames du Circuit Het Nieuwsblad et, tout comme chez les garçons, c’est une danoise qui s’imposait. Christina Siggaard réglait l’Américaine Alexis  Ryan et l’Italienne Maria Giulia Confalonieri. La première belge n’est autre que Jolien D’Hoore, terminant huitième.

Capture d’écran (22)

Photos source: Captures écran RTBF

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest