Brico Cross #6 – Hulst: La surprise Laura Verdonschot, la 30ième de Mathieu Van Der Poel

Dernière manche du Brico Cross, à Hulst, et objectif atteint pour Mathieu Van Der Poel qui voulait sa trentième victoire de la saison. Celle-ci fut une simple formalité, car dès le premier virage, le champion d’Europe était déjà en tête. Chez les dames, on assiste à une belle surprise, avec la victoire de la toute jeune Laura Verdonschot. La championne du monde passait à travers ce cross.

Dames:

Pétillante victoire de la jeune Laura Verdonschot

Avec ce cross, et l’avertissement de Sanne Cant qui ne s’estimait pas en forme, après les efforts de Middelkerke, mais surtout l’après cross et le final du Superprestige, on devait s’attendre à voir les jeunes pousses montrer les dents. Tant Ceylin Alvarado, que Manon Bakker, et plus encore Laura Verdonschot profitaient de l’occasion pour venir mettre des bâtons dans les roues des ″anciennes″. Un parcours très technique, avec des passages très difficiles à négocier, et c’est là où la moindre faute se paye cash.

C’est d’emblée la néerlandaise Manon Bakker qui va mettre le feu aux poudres, de par quelques erreurs de ses adversaires, et qui fera la course seule en tête dans deux circuits et demi. Vint alors le retour de la grande Ellen Van Loy, embarquant sur le porte-bagages une certaines Laura Verdonschot -qu’on aura l’occasion de reparler l’an prochain-, et qui feront la jonction avec la batave. Celle-ci ne pourra tenir les roues, et devra laisser aller. Dans le même temps, Sanne Cant connaît des ennuis mécaniques, mais ce ne sera pas cela qui influencera son classement du jour. Il faudra attendre la semaine prochaine, à Oostmalle, pour la 20ième victoire de la championne du Monde.

Van Loy et Verdonschot font la course en tête, et une petite erreur d’Ellen va lui coûter la victoire. ″Une erreur, puis deux, et vous laisser 5, 10 puis 15 mètres à votre adversaire, et s’en est fini.″ disait Van Loy à l’arrivée, ″mais ce n’est pas cela la seule cause de ma place sur le podium, Laura était plus forte que moi sur ce parcours très technique.″ A l’arrière, Alvarado parvenait à se soustraire de la garde rapprochée du duo Kaptheijns-Sels, pour venir accrocher une fort belle troisième place.

Le Top-10:

  1. Laura Verdonschot en 45’20″
  2. Ellen Van Loy à 15″
  3. Ceylin Del Carmen Alvarado à 35″
  4. Maud Kaptheijns à 47″
  5. Loes Sels à 58″
  6. Elle Anderson à 1’32″
  7. Manon Bakker à 1’46″
  8. Inge Van Der Heijden à 2’03″
  9. Sanne Cant à 2’12″
  10. Alicia Frank à 2’22″

 

Élites:

Mathieu Van Der Poel inscrit 30 partout…

 Brico est une compétition comme les autres, un cross qu’on ne peut bricoler, si on veut atteindre ses objectifs. Pour le champion d’Europe, le chiffre 30 trottait dans sa tête, pour cela il fallait taper sans cesse sur le métier. Du grand Mathieu Van Der Poel qui, en s’alignant, ne pense qu’à la victoire. Certes, à Valkenburg il connaissait un ″jour sans″, mais il y en aura encore bien d’autres dans sa carrière. Il n’est d’ailleurs pas le seul à être passé à côté d’un grand rendez-vous, sans quoi Sven Nys aurait été champion du monde une quinzaine de fois.

A Hulst, le premier virage était le bon, et même si son grand frère, David, parvenait à le rejoindre, Mathieu ne permettait pas de laisser le hasard compromettre son ambition. Un autre crossman revenait de l’arrière, Michael Vanthourenhout, et c’est sans doute cela qui obligeait Mathieu à accélérer, mais aussi à ″larguer″ David. Sans quoi, peut-être, aurait-on assister à une démonstration des fils Adri. Il n’en fut rien, et c’est sans trop de difficultés que Mathieu terminait l’épreuve en signant sa 30ième victoire de la saison.

Derrière, alors que David Van Der Poel et Michael Vanthourenhout connaissaient quelque peu la fatigue, on signale le retour d’un trio, composé de Sweeck, Meeusen et le champion du monde des U23, Eli Iserbyt, terminant dans l’ordre.

Le Top-10:

  1. Mathieu Van Der Poel en 59’29″
  2. Laurens Sweeck à 15″
  3. Tom Meeusen à 20″
  4. Eli Iserbyt à 44″
  5. Michael Vanthourenhout à 53″
  6. David Van Der Poel à 59″
  7. Toon Aerts à 1’14″
  8. Kevin Pauwels à 1’28″
  9. Tim Merlier à 1’37″
  10. Lars van der Haar à 1’49″

Les résultats complets:

Débutants

Juniors

Dames

Elites_U23

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest