Krawatencross Lille : Cant brille à la maison, Van der Poel prend une mini-revanche

La huitième manche du Trophée DVV, sous un large soleil, n’a pas manqué de profiter aux coureurs les plus endurants. Dans le parc de Lille, sur une piste quasiment sèche, les spécialistes des attaques en puissance au long cours n’ont pas eu de mal à se détacher. La championne du monde Sanne Cant (IKO-Beobank) a ainsi pu célébrer son maillot arc-en-ciel avec une deuxième victoire en deux jours alors que le champion d’Europe Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) s’offrait une 27e victoire cette saison et le général du Trophée DVV, confirmant son statut de meilleur cyclocrossman de la saison, à défaut d’avoir remporté le titre mondial une semaine plus tôt devant son public.

Le large soleil qui illuminait Lille ce samedi après-midi nuançait clairement avec les conditions climatiques hivernales qui dominaient lors des championnats du monde de cyclo-cross disputés le week-end précédent sur les hauteurs de Valkenburg, aux Pays-Bas. Ces conditions clémentes ont profité aux favoris habituels : le coureur le plus puissant en tête n’avait pas grand-chose à craindre. C’est ce que réalisait le champion d’Europe Mathieu van der Poel, visiblement remis des problèmes intestinaux qui l’avaient tenu écarté du cyclo-cross de Maldegem, mercredi dernier. Le Néerlandais filait en tête dès le premier tour et prenait rapidement quelques dizaines de secondes d’avance sur ses rivaux, dont le champion du monde Wout van Aert (Crelan-Charles). Le triple vainqueur du maillot arc-en-ciel se montrait bien moins en verve qu’à Valkenburg et semblait plutôt profiter des cris d’encouragement du public, heureux de revoir l’Anversois dans son tricot irisé.

« Une preuve que je suis toujours bien »

Van der Poel n’avait donc aucune concurrence et, malgré le bon retour de Tim Merlier (Crelan-Charles) et Laurens Sweeck (ERA-Circus) dans les deux derniers tours, allait conclure sa journée aux avant-postes par une 27e victoire cette saison et le succès au classement général du Trophée DVV, avec près de 9 minutes d’avance sur Toon Aerts (Telenet-Fidea). « Je ne vois pas cela comme une revanche du championnat du monde mais plutôt une preuve que je suis toujours bien », lançait le coureur batave de 23 ans à l’arrivée, sans grande trace de boue sur son maillot blanc. « Cela me fait plaisir de revenir à mon ancien niveau. Mais si vous m’aviez dit en début de saison que je pourrais gagner trente cyclo-cross, j’aurais directement signé des deux mains ». Wout van Aert continuait pour sa part de saluer le public et va visiblement profiter de cette fin de saison pour quelques tours d’honneur, avant de préparer Paris-Roubaix, son prochain grand objectif. « J’ai essayé de profiter de cette journée, j’ai donné ce que je pouvais mais je n’avais pas les jambes aujourd’hui », confirmait-il.

Cant profite de l’arc-en-ciel

Chez les dames, le scénario était similaire. Cette fois, c’est la championne du monde Sanne Cant qui se plaçait aux premières loges d’emblée et ne quittait plus la première place à la mi-course. La cycliste anversoise, qui vit justement près de Lille, voulait clairement briller à domicile et y parvenait sans trop de difficultés malgré une Maud Kaptheijns (Crelan-Charles) dangereuse en position de dauphine. Au classement général, Cant était toutefois bien loin de la première place et doit donc laisser la victoire finale à l’Américaine Katie Compton (Trek), largement leader avant cette huitième et dernière manche de la saison.

Résultats de la course des élites messieurs :
1. Mathieu van der Poel (P-B, Corendon-Circus) en 1h01’42
2. Tim Merlier (BEL, Crelan-Charles) à 0’38
3. Laurens Sweeck (BEL, ERA-Circus) à 0’40
4. Kevin Pauwels (BEL, Marlux-Bingoal) à 0’57
5. Lars van der Haar (P-B, Telenet-Fidea Lions) à 1’12
6. Toon Aerts (BEL, Telenet-Fidea Lions) à 1’20
7. Corné van Kessel (P-B, Telenet-Fidea Lions) à 1’30
8. Wout van Aert (BEL, Crelan_Charles) à 1’48
9. Tom Meeusen (BEL, Corendon-Circus) à 2’03
10. Michael Vanthourenhout (BEL, Marlux-Bingoal) à 2’31

> Cliquez ici pour découvrir les résultats complets.

Classement général final du Trophée DVV (élites messieurs) :
1. Mathieu van der Poel (P-B, Corendon-Circus) en 8h01’06
2. Toon Aerts (BEL, Telenet-Fidea Lions) à 8’59
3. Wout van Aert (BEL, Crelan-Charles) à 11’12
4. Laurens Sweeck (BEL, ERA-Circus) à 13’35
5. Kevin Pauwels (BEL, Marlux-Bingoal) à 14’13
6. Lars van der Haar (P-B, Telenet-Fidea Lions) à 14’21
7. Corné van Kessel (P-B, Telenet-Fidea Lions) à 14’51
8. Jens Adams (BEL, Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) à 17’00
9. Tim Merlier (BEL, Crelan-Charles) à 19’08
10. Michael Vanthourenhout (BEL, Marlux-Bingoal) à 19’12
> Cliquez ici pour découvrir le classement complet.

Résultats de la course des élites dames :

1. Sanne Cant (BEL, IKO-Beobank) en 44’45
2. Maud Kaptheijns (P-B, Crelan-Charles) à 0’13
3. Annemarie Worst (P-B, ERA-Circus) à 0’38
4. Laura Verdonschot (BEL, Marlux-Bingoal) à 0’55
5. Manon Bakker (P-B, Experza-Footlogix) à 1’01
6. Loes Sels (BEL, Crelan-Charles) à 1’14
7. Katherine Compton (USA, Trek Factory Racing) à 1’42
8. Ellen Van Loy (BEL, Telenet-Fidea Lions) à 1’59
9. Nikki Brammeier (G-B, Mudiiita Cyclocross Project) à 2’00
10. Alice Maria Arzuffi (Ita, Steylaerts-BetFirst) à 2’14
> Cliquez ici pour découvrir les résultats complets.

Classement général final du Trophée DVV (élites dames) :

1. Katherine Compton (USA, Trek Factory Racing) en 5h48’50
2. Nikki Brammeier (G-B, Mudiiita Cyclocross Project) à 6’11
3. Maud Kaptheijns (P-B, Crelan-Charles) à 6’26
4. Helen Wyman (G-B, Xypex-Verge Sport) à 8’10
5. Sanne Cant (BEL, IKO-Beobank) à 8’30
6. Ellen Van Loy (BEL, Telenet-Fidea Lions) à 12’05
7. Kim Van de Steene (BEL, Tarteletto-Isorex) à 15’28
8. Loes Sels (BEL, Crelan-Charles) à 17’57
9. Laura Verdonschot (BEL, Marlux-Bingoal) à 20’01
10. Karen Verhestraeten (BEL, Donen-Vondelmolen) à 23’25
> Cliquez ici pour découvrir le classement complet.

Photo : Twitter DVV Verzekeringen Trofee


Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 27 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest