Mondial Valkenburg 2018: Sanne Cant double en élites dames

Elle était la favorite numéro 1, Sanne Cant n’a rien laissé au hasard, en prenant le meilleur sur sa plus grande rivale du jour, Katherine Compton. Le reste de la meute fut complètement absente, exit les Vos, PFP, Brammeier, Nash, Wyman ou autre Arzuffi.

Un duel épique qui ne commença qu’au second circuit, entre Cant et Compton. Un changement de machine approprié et heureux ramenait la championne sortante dans les échappements de l’américaine. Un passage en force de Cant, auquel Compton ne pouvait répondre, on entamait le dernier tour. Une superbe victoire de la Belge, qui double ainsi sa collection de maillot arc-en-ciel élites, après sa victoire l’an dernier face à Vos. ″Ce n’est peut-être pas ma plus belle victoire″ soulignait Sanne avant le podium, ″car l’an dernier le final était très difficile. Toutefois, avoir battu Marianne Vos, et puis maintenant Katherine Compton, je suis des plus heureuse. un circuit très difficile, des pièges partout, et on est vite à terre. J’ai eu la chance de ne pas tomber, bien qu’un moment Katherine avait pris un peu d’avance. Il fallait constamment relancer, et les parties en course à pieds n’étaient vraiment pas pour me plaire. Très glissant le parcours était très difficile.″

Mais bien avant cette fin de cross, on assistait à de belles bagarres, et surtout de gros efforts de Compton, afin d’éliminer Van Loy et Majerus. Pour les autres c’était déjà la survie, même si l’Italienne Lechner avait lancé les hostilités. Une chute, elle ne sera pas la seule (Ellen Van Loy fit connaissance avec la boue toute la course, ou presque…), et on ne revoyait plus Eva aux avants-postes. Ce fut également le cas pour les favorites, comme Vos, Ferrand Prevot, De Jong, Kapheijns, Noble ou encore Rochette.

A l’entame du dernier tour, Compton laissait 8″ à Cant, ne semblant pas être à ce moment de l’épreuve, capable de boucher le trou. Comme dit plus avant, un changement de machine judicieux, et la vapeur s’inverse. Sanne Cant revient sur l’Américaine, prend 5, 10 puis 15″ sans que Compton puisse réagir. Derrière, la Luxembourgeoise Christine Majerus, très longtemps sur le podium, ne pouvait éviter le retour de Lucinda Brand, et perdait ainsi le bronze.

dav

Le Top-10:

  1. Sanne Cant en 49’34″
  2. Katherine Compton à 12″
  3. Lucinda Brand à 26″
  4. Christine Majerus à 55″
  5. Elisabeth Brandau à 1’26″
  6. Kaitlin Keough à 1’45″
  7. Eva Lechner à 1’49″
  8. Elle Anderson à 1’57″
  9. Marlène Petit à 2’10″
  10. Caroline Mani

Les résultats complets


Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest