Qui peut battre Cant et Van Aert pour les Nationaux de Coxyde?

Nos deux champions du Monde, Sanne Cant et Wout Van Aert ne devraient pas être trop inquiétés dans le sable de Coxyde, ce dimanche lors du National de cyclo-cross. En effet, on voit mal -sans incident- quelqu’un venir contester la suprématie de ces deux champions. D’autant que le tracé de Coxyde convient très bien aux deux.

Ceci écrit, un championnat reste une course d’un jour, et énormément de paramètres entrent en jeu, afin de décrocher le noir-jaune-rouge. Les cas sont légion, où certains grands favoris furent piégés par des seconds couteaux, que ce soit en national ou mondial. L’incident technique, le jour « sans », le stress sont des facteurs à prendre en compte aussi. Il est vrai que sans cela, Cant et Van Aert devaient monter sur la plus haute marche du podium ce dimanche à Coxyde. Mais personne ne peut mettre la main au feu.

Chez les dames, trois ou quatre filles pensent réellement avoir des chances, de podium voire de maillot. On citera Loes Sels, Kim Van De Steene, mais surtout Laura Verdonschot et Ellen Van Loy, qui entouraient Sanne Cant à Ostende voici douze mois, pourraient venir titiller la championne du Monde.

Chez les élites, Wout Van Aert pourrait devoir se méfier de deux hommes, à savoir Laurens Sweek et Toon Aerts. N’oublions pas Kevin Pauwels et Eli Iserbyt, aux côtés de Quinten Hermans, Tim Merlier et Michael Vanthourenhout. Tous ces garçons seront devant, certes, pas nécessairement devant le champion du Monde, Wout Van Aert, mais assureront le spectacle dans les dunes de Coxyde.

Et côté wallons…

On connait la « pauvreté » des participants francophones dans cette discipline, mais néanmoins certains coureurs wallons feront le déplacement à la Côte pour ce National. On citera en premier lieu Julien Kaise (Mazy) qui s’alignera chez les élites sans contrat, tout comme Vincent Oger (Huy), tandis que son compagnon de route Loïc Hennaux (Namur) prendra part à la course des U23. Pour les plus jeunes, en débutants Théo Kempinaire (1ère année) et Philippe Fievez (2e année) essayeront de défendre au mieux les couleurs du Coq.

Julien Kaise a répondu, très gentiment, aux questions de CyclismeRevue:
« Je suis dans une bonne forme, je suis constant et régulier depuis le début de la saison, je n’ai pas eu de pépins physiques pendant l’hiver, donc tout est ok. Mes objectifs sont simples. Etant donné que l’on dispute la course avec les élites sans contrat (nous sommes près de 60 au départ), et que certains ont des points UCI (ce n’est pas mon cas, et je partirai donc derrière), il faudra mettre les bouchées double pour rattraper ceux qui sont partis devant. L’objectif est de terminer dans le top 10, en élite sans contrat. Au sujet de Wout Van Aert, je pense qu’il peut être battu par Sweeck, si Laurens est dans un grand jour. Mais Van Aert reste quand même le grand favori, et c’est un homme de championnat, il l’a prouvé ces 3 dernières saisons. »

Julien_Kaise_Photo_RitaThienpondt_FB
Photo ©: Rita Thienpondt via Facebook

L’horaire des épreuves:

Samedi 13 janvier:
12h00 Hommes Débutants 1ère année + Dames Débutants (30 min.)
13h30 Hommes Débutants 2ème année (30 min.)
15h00 Hommes Juniors (40 min.)

Dimanche 14 janvier:
11h00 Hommes U23 (50 min.)
13h40 Dames Élite (40 min.) / Dames U23 & Juniores (40 min.)
15h15 Hommes Élite avec contrat (60 min.) / Hommes Élite s/c (60 mi

Listes des engagés: ICI

Plan du cross:

Coxyde_ChptBelgiqueCyclocross_Plan

Site internet des championnats de Coxyde: ICI

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest