Soudal #6 – GP Louvain: Des solos pour Loes Sels et Corné Van Kessel

A une semaine des Nationaux, les spécialistes -qui ne sont pas en stage…- se retrouvaient dans le domaine militaire d’Heverlee à Louvain, pour l’avant dernière manche du Soudal. Chez les dames, c’est la Belge Loes Sels qui effectuait un cross parfait, tandis que le Néerlandais Corné Van Kessel s’imposait devant le champion de France, Clément Venturini.

Dames:

Loes Sels domine l’ex-championne du monde, Thalita De Jong

On sait que les cadors des labourés préparent en Espagne les futurs championnats nationaux, et donc n’étaient pas présentes sur les bosses du GP de Louvain. Occasion pour les seconds couteaux de marquer des points, tout en espérant la victoire. Ce fut le cas pour Loes Sels qui, malgré le retour de Thalita De Jong, faisait un beau cavalier seul de pratiquement 40′. En effet, dès le départ, la sociétaire de Crélan – Charles prenait quelques mètres, qui devaient se transformer assez rapidement en secondes. Un moment, l’alliance des coéquipières De Jong – Bakker semblait pouvoir contrer la fuyarde, tout comme Ellen Van Loy, mais rien n’y faisait, Sels était dans un grand jour. Par contre, Jolien Verschueren n’y était pas du tout, et devait abandonner dès le second circuit. Belle prestation de la jeune Ceylin Del Carmen Alvarado, qui monte sur la troisième marche du podium.

Loes Sels: ″Un parcours très technique, mais j’ai pris un très bon départ, ce qui me plaçait en tête dès le premier tour. Je n’avais plus qu’à gérer, mais aussi rester très concentrée car les pièges étaient bien là. En ce qui concerne le championnat de Belgique de Coxyde, je ne pense pas qu’il sera possible de battre Sanne Cant. On va devoir rouler pour la seconde place, mais néanmoins je ferais de mon mieux, on ne sait jamais, une erreur ou un ennui technique, et peut-être que le maillot pourrait être là.″

Le Top-10:

  1. Loes Sels
  2. Thalita De Jong
  3. Ceylin Del Carmen Alvarado
  4. Ellen Van Loy
  5. Joyce Vanderbeken
  6. Denise Betsema
  7. Karin Verhestraeten
  8. Manon Bakker
  9. Elle Anderson
  10. Linda Van Anrooij

LoesSels_GPLouvain_07012018

Élites:

Corné Van Kessel prend le meilleur sur Clément Venturini, dans un solo parfait

Même topo chez les élites, la liste des défections serait trop longue. Tout le monde se réserve pour les championnats, et donc une belle occasion de remporter un premier succès sur les terres louvanistes. Chose que le Néerlandais, Corné Van Kessel, ne manqua pas de faire. Première visite en Belgique pour le champion de France, Clément Venturini, et premier podium. C’est d’ailleurs ce dernier qui mettait le feu aux poudres dès l’entame de la course. C’est un peu avant la mi-course que Van Kessel devait appuyer un peu plus fort sur les pédales, après il est vrai d’autres tentatives. Il faut reconnaître également que la fuite du grand batave survenait après une chute de Clément Venturini, alors qu’ils étaient à deux aux commandes du cross. Un moment avec ces deux-là, Kevin Pauwels devait, lui aussi, commettre des fautes (jusqu’à un changement de machine non pertinente) et perdait du terrain sur le duo. Il était même rattrapé par Michael Vanthourenhout, et ensuite par Iserbijt. Une fois seul en tête, Corné Van Kessel augmentait son avance, pour la porter à 30″, sur ses poursuivants. Clément Venturini produisait l’effort, pour revenir après sa chute sur Vanthourenhout et Pauwels, et ensuite pour les lâcher.

Les réactions:

Corné Van Kessel: ″Ce n’était pas facile sur ce terrain très technique, d’autant que Venturini était très fort. De plus, l’association Vanthourenhout – Pauwels fonctionnait bien. Je suis très content de cette victoire. Pour la semaine prochaine, je roulerais pour la seconde place, car il ne sera pas possible de battre Mathieu Van Der Poel.″

Clément Venturini: ″C’était mon premier cross ici et je suis très content de cette deuxième place. J’aurai pu faire mieux, si je n’étais pas tombé, et perdu le contact avec Van Kessel. Pour l’équipe AG2R La Mondiale, et les sponsors, je suis également content avec ce podium, et montrer le maillot. Ce maillot de champion de France que j’espère garder la semaine prochaine.″

Michael Vanthourenhout: ″Je n’ai pas pris un bon départ, et sur ce circuit c’est difficile de revenir. Impossible de combler le trou sur Van Kessel et Venturini, je suis donc très content de ce podium. J’espère faire aussi bien la semaine prochaine à Coxyde.″

Le Top-7:

  1. Corné Van Kessel en 59’57″
  2. Clément Venturini à 12″
  3. Michael Vanthourenhout à 22″
  4. Kevin Pauwels à 28″
  5. Elie Iserbijt à 36″
  6. Dan Soete à 1’09″
  7. Gianni Vermeersch à 1’10″

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest