SuperPrestige #6 – Diegem: Sanne Cant & Mathieu Van Der Poel, ou l’insolente domination

Disputée en nocturne à Diegem, la sixième manche du SuperPrestige nous a offert un spectacle de toute beauté, avec les victoires de Sanne Cant et Mathieu Van Der Poel, sur un circuit très difficile, de par la boue et le tracé. Dans les deux catégories, la domination des vainqueurs ne faisait aucun doute, et personne ne viendra la contester.

Dames:

Sanne Cant écrase la concurrence, PFP première dauphine

Absente hier lors du Brico Cross de Bredene, Sanne Cant nous revenait en grande forme pour cette manche du Superprestige de Diegem. Du beau monde pour ce cross nocturne, avec la présence des Vos, Kaptheijns, Brammeier, Anderson, et les jeunes comme Worst, Verdonschot ou la revenante Verschueren. Un départ mouvementé sur ce circuit très boueux, sous la conduite de l’armada batave, avec Maud Kaptheijns aux commandes, devant ses compatriotes Vos, Worst et Van der Heijden. Côté belge, Van Loy ratait son envolée, à l’inverse des Verdonschot et surtout la championne du Monde, Sanne Cant. On remarquera également la très bonne tenue de Pauline Ferrand-Prevot.

Un trio se forme dans le premier circuit, avec en tête Cant, Vos et Kaptheijns qui dirige les opérations. La champion des Pays-Bas connaître très vite les affres de la boue et du sable, en étant décollée de ce groupe. On ne reverra plus Marianne dans les bonnes positions afin d’espérer une victoire, mais la forme revient, même si elle terminera neuvième. Par contre la Française PFP va faire une remontada, pour venir prendre sa place aux commandes. Le second circuit sera donc fait avec Cant, PFP et Kaptheijns, qui creusent les écarts, pour empêcher les autres de venir les inquiéter.

Puis, généralement en queue du trio, Sanne Cant va placer une attaque, profitant de son agilité dans le bac à sable, et les deux autres ne peuvent réagir. Quelques mètres, quelques secondes et puis le trou était impossible à combler. Derrière, on se bat bien également avec des duels à distance Verdonschot-Brammeier, ou encore Worst-Verschueren, auquel s’ajoutera Anderson. Comme à son habitude le collège des commissaires fera effectuer un tour de trop, et Sanne Cant s’impose en solitaire en 48’22 », devançant Pauline Ferrand-Prevot et Maud Kaptheijns.

CantSanne_Diegem_SP#6_30122017
Sanne Cant, difficile de prendre la photo en vitesse réelle…

Le Top-10:

  1. Sanne Cant en 48’22 »
  2. Pauline Ferrand-Prevot à 21″
  3. Maud Kaptheijns à 35″
  4. Laura Verdonschot à 1’08 »
  5. Nikki Brammeier à 1’20 »
  6. Elle Anderson à 1’32 »
  7. Jolien Verschueren à 1’33 »
  8. Worst à 1’51 »
  9. Marianne Vos à 1’58 »
  10. Inge Van Der Heijden à 2’17 »

Élites:

Mathieu Van Der Poel se place dans la peau d’un champion du monde

Deux points séparaient les « as » de la discipline dans ce SuperPrestige, et donc cette sixième manche relevait d’une grande importance pour les deux comparses, que sont Wout Van Aert et Mathieu Van Der Poel. Un parcours boueux et piègeux pour une explication de cadors. Tout comme hier à Bredene, Mathieu connaissait très vite des ennuis, en effectuant, dès le premier circuit, un joli soleil dont il mettra un peu de temps à s’en débarrasser. Qu’à cela ne tienne, même si son principal rival -qui fit une démonstration hier à Bredene-, Wout Van Aert s’envolait vers une victoire lui destinée, le fils d’Adri effectuait dans la foulée une remontée exemplaire.

Classé « dans le paquet » au premier passage de la ligne, alors que Van Aert était déjà isolé, le tour suivant il n’y avait plus « que » 13″ d’écart, et Mathieu -ayant doublé les autres crossmen- se pointait seul derrière le leader. Au troisième passage, l’écart ne dépassait pas 1″, et le tour suivant, le batave avait planté le champion du Monde, et le chrono indiquait 10″ d’avance pur le champion d’Europe. C’est dire le coup de massue pour Wout, qui ne parviendra jamais à refaire ce retard, que du contraire la « bombe » envoyée par Van Der Poel lui a explosé en pleine figure. Une attaque fulgurante, avec une facilité déconcertante, pour aller jusqu’au terme de ce cross en vainqueur incontesté.

Après cette passe d’armes, il est bien difficile de parler des autres, et pourtant les bagarres pour les accessits, et même les Top-10 ou 15, faisaient rage. Tout d’abord, un homme s’était installé en troisième position, et ne devait plus la quitter. Laurens Sweeck se position comme un adversaire idéal en vue de l’attribution du national, face à Wout, au même titre que Toon Aerts (4e). Bonne surprise, la présence du champion d’Allemagne, Marcel Meisen, qui revient aussi aux commandes, avec la perspective du Mondial de Valkenburg. A ce sujet, sauf accident, le titre devrait revenir de facto à Van Der Poel, car après les différentes démonstrations enregistrées depuis le début de la saison, il paraît peu probable qu’un autre crossman vienne le contrarier.

On retrouvera encore les Michaël Vanthourenhout (victime d’un incident en fin de cross), Boros, Toon Aerts, David Van Der Poel, Quinten Hermans, Kevin Pauwels ou encore Tom Meeusen, mais très loin de la tête de course.

Des cross comme on les aime, avec de l’engagement, des indécis et du public. Si seulement celui-ci pouvait respecter les coureurs, et non vouloir passer à tous prix à la télé…

SP#6_Diegem_Duel_VDP-VA
L’instant où Mathieu Van Der Poel prend la décision de lâcher Wout Van Aert

Le Top-15:

  1. Mathieu Van Der Poel en 1h03’45 »
  2. Wout Van Aert à 55″
  3. Laurens Sweeck à 1’41 »
  4. Toon Aerts à 2’18 »
  5. Marcel Meisen à 2’28 »
  6. Kevin Pauwels à 2’30 »
  7. Tom Meeusen à 2’36 »
  8. David Van Der Poel à 2’51 »
  9. Michael Boros à 2’55 »
  10. Quinten Hermans à 3’15 »
  11. Michaël Vanthourenhout à 3’25 »
  12. Tim Merlier à 3’36 »
  13. Lars van der Haar à 3’47 »
  14. Jens Adams à 4’14 »
  15. Stan Godrie à 4’22 »

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest