Coupe du Monde #7 – Zolder: 100è pour Sanne Cant, magistral Mathieu Van Der Poel

Une septième manche de Coupe du Monde à Heusden-Zolder avec différents pôles d’attractions, pour les dames la perspective d’une 100è victoire de la championne du Monde, et pour les élites, un duel Van Der Poel – Van Aert. Sanne Cant n’a pas raté son rendez-vous en inscrivant son nom au palmarès, tandis que Wout ne pouvait rien face Mathieu. Du grand spectacle, digne d’un grand prix de F1.

Dames :

La 100è victoire de Sanne Cant

Samedi dernier, lors du Soudal du Saint-Nicolas, Lucinda Brand empêchait la championne du Monde d’inscire une centième victoire sur son palmarès. Cette fois, pour la septième manche de la Coupe du Monde de Heusden-Zolder, Sanne Cant mettait tous les atouts de son côté. A savoir, prendre les commandes dès l’entame de l’épreuve, faire mine de s’enfuir dans le second tour, souffler un peu en laissant faire le travail par ses adversaires, contrôler au mieux, et puis porter l’estocade pour filer vers cette centième qui lui tendait les bras.

Des conditions climatiques idéales sur ce circuit F1, de par un terrain pratiquement sec et quelques difficultés naturelles. Rapide, l’aire de jeu de ces cyclistes était propice à une bataille de haut niveau. Un premier tour permettant d’étirer le peloton, une première sélection d’une vingtaine de filles, puis un élagage pour arriver au trio qui se disputera le podium. Sanne Cant marquait son territoire, flanquée des championnes nationales des USA, Compton, et d’Italie, Lechner. Derrière, un groupe se composait avec en tête Lucinda Brand -qui avait mis le feu aux poudres dans le second circuit-, Van Loy, Vos, Brammeier, Verdonschot, Neff ou encore Worst. Certaines de ces filles ne pouvaient garder le rythme, tandis que d’autres, à l’image de Pauline Ferrand-Prevot, revenait dans le parcours au terme d’un effort soutenu. On enregistrait d’ailleurs le tour le plus rapide pour la Française.

Il fallait attendre les derniers hectomètres pour connaître la victorieuse, et Sanne Cant plaçait son attaque dans une petite bosse qu’elle était seule à gravir à vélo. Compton tentait de suivre sans pour autant la rejoindre, Lechner abdiquait pour la troisième marche. Une excellente place, aux portes du podium, pour Pauline Ferrand-Prevot, qui devançait un groupe, dont les places furent Vos, Brand, Verdonschot et Van Loy.

Le Top-10:

  1. Sanne Cant en 42’24”

  2. Compton à 3”

  3. Lechner à 7”

  4. Pauline Ferrand-Prevot à 16”

  5. Marianne Vos à 24”

  6. Lucinda Brand

  7. Laura Verdonschot

  8. Elen Van Loy

  9. Maud Kaptheijn à 26”

  10. Neff à 36”

Les réactions :

Sanne Cant: ”Je suis très contente avec cette 100è victoire, d’autant que c’est sur une épreuve de la Coupe du Monde. Je me sentais très bien, donc je pouvais me permettre de contrôler. J’ai essayé un moment d’y aller seule, mais le cross était encore long, donc j’ai préféré laisser revenir et contrôler.”

Laura Verdonschot: ”Je suis très heureuse de ma reprise. Cette place n’était pas du tout espérée, un Top-10 c’est merveilleux sur une CdM. Ma condition est bonne, j’espère qu’elle sera encore meilleure pour les championnats.”

Élites:

Mathieu Van Der Poel est bien de retour

On pouvait s’attendre à un duel de titans lors de cette septième manche de Coupe du Monde de Zolder, avec le retour du champion d’Europe et solide leader de ce championnat. D’autant que ces derniers cross, le champion du Monde, Wout Van Aert, déposait tous ses adversaires, après ses deux semaines de stage en Espagne. Deux tours de circuit avec les deux meilleurs de la spécialité,  une première, puis une seconde accélération du batave, et le cross était plié. Fulgurante l’attaque de Van Der Poel l’était, laissant Van Aert à 14” en une seule rotation d’Heusden-Zolder. Cette avance, Mathieu va la croître pour compter près d’une minute dans la dernière boucle. En résumé, le champion du Monde reçu ce jour deux coups sur la tête. Le premier, ne pas pouvoir suivre Mathieu, le second, se voir rattrapé par un Laurens Sweeck montant en puissance, et devoir laisser les deux premières marches du podium à ses adversaires.

Hormis ces trois-là, la course se situait aussi dans les bagarres pour le Top-10. Les garçons comme Daan Soete, Corné Van Kessel Tim Merlier, Toon Aerts, Michaël Vanthourenhout ou encore Lars van der Haar ne pouvaient se montrer aux avant-postes. Seul le dernier cité devait terminer aux portes du podium mais à 1’18” du vainqueur. On signalera également un gros problème technique pour Kevin Pauwels, dès le départ, et un cafouillage dans le paddock, qui lui faisait perdre énormément de terrain. Il parvenait toutefois à revenir en tête, tout en finissant 12è. Pour la petite histoire, Klaas Vantornout a bien disputé ce cross, et courageusement s’est classé 34e, à un tour de Van Der Poel.

Le Top-10:

  1. Mathieu Van Der Poel en 1h03’16”
  2. Laurens Sweeck à 33”
  3. Wout Van Aert m.t.
  4. Lars van der Haar à 1’18”
  5. Daan Soete à 1’39”
  6. Corné Van Kessel à 1’54”
  7. Tim Merlier à 1’55”
  8. Toon Aerts à 1’58”
  9. Michaël Vanthourenhout à 2’07”
  10. Jens Adams à 2’51 »

Les résultats complets:

Juniors

U23

Dames

Elites

Les classements Coupe du Monde:

Juniors

U23

Dames

Elites

Photos: Captures d’écran de Sporza

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest