Wanty-Groupe Gobert dévoile un effectif renforcé et rêve encore du Tour de France

L’équipe continentale pro belge Wanty-Groupe Gobert a bouclé son effectif pour la saison 2018 et confirme ses ambitions : enchaîner les succès en 2018, assurer son statut de N.1 au classement de l’UCI Europe Tour et obtenir une nouvelle invitation pour le Tour de France. Même si la concurrence s’annonce plus coriace qu’en 2017.

Au fil des saisons, la troupe de Jean-François Bourlart grandit : Wanty-Groupe Gobert a rapidement confirmé son statut par les équipes continentales professionnelles et s’est rassuré cet été en participant à son premier Grand Tour et non des moindres, le Tour de France. L’équipe venue du Hainaut continue de montrer son maillot bleu et blanc aux avant-postes, même si les victoires de prestige tardent encore à remplir son palmarès. Certes, elle compte douze victoires en 2017, soit une de plus que l’année précédente, mais depuis le succès d’Enrico Gasparotto sur l’Amstel Gold Race 2016, les performances sur les courses du WorldTour se résument jusqu’ici à des places d’honneur ou des longues échappées sans issue favorable.

Cela changera-t-il la saison prochaine ? L’équipe belge semble en tout cas se renforcer. Avec les départs de Danilo Napolitano et de Frederik Veuchelen – désormais directeur sportif – à la retraite, l’effectif se rajeunit et signe les arrivées de deux jeunes prometteurs : le Norvégien Odd Christian Eiking, puncheur de 22 ans qui a connu une année difficile à la FDJ malgré un succès sur les Boucles de l’Aulne, et le Belge Boris Vallée, sprinter de 24 ans qui a besoin d’un succès de rang pour se libérer après deux années de construction chez Fortuneo-Oscaro. Outre cette jeunesse, l’équipe a également signé le grimpeur belge Bart De Clercq, capable de se mettre en avant en montagne et de protéger d’éventuels leaders sur les courses par étapes, et le sprinter belge Timothy Dupont, à la recherche d’un second souffle depuis son exceptionnelle saison 2016 comblée par quinze succès.

Autour de Guillaume Martin

L’équipe Wanty-Groupe Gobert arbore donc un effectif complet et renforcé. « Avec Bart De Clercq et Odd Christian Eiking, nous formons un ensemble solide autour du grimpeur français Guillaume Martin. Nous espérons aussi nous montrer sur les classiques ardennaises, ce qui avait été notre point faible en 2017 », confirme ainsi le directeur sportif historique de la formation belge, Hilaire Van der Schueren. Cela sera-t-il toutefois suffisant pour obtenir un nouveau ticket pour le Tour de France 2018 ? La concurrence s’annonce en tout cas encore plus rude avec l’arrivée de l’équipe Vital Concept de Jérôme Pineau parmi les formations continentales pro. Avec quatre équipes françaises en D2, il sera difficile pour les organisateurs du Tour de France d’éviter une wild-card pour chaque groupe de l’Hexagone. À moins que l’un d’entre eux manque complètement son début de saison.

En attendant l’échéance de la prochaine année cycliste, Wanty-Groupe Gobert a déjà lancé sa préparation avec un premier stage mené à la mi-novembre à Charleroi, soit une sorte de team building et de rencontres entre les coureurs et le staff. Et Jean-François Bourlart a pu y confirmer l’ambition claire de l’équipe : « Je pense que nous avons démontré en juillet que nous méritions notre place sur le Tour de France. Cette participation nous a réellement permis de franchir un cap, ASO nous a aidés à grandir. Mais l’organisateur ne nous gratifiera peut-être pas d’une wild card pendant dix ans… », explique-t-il à La Dernière Heure. Et avec un engagement de tous les partenaires actuels jusqu’en 2019, le manager se permet même d’imaginer un éventuel passage au sein du peloton WorldTour à moyen terme. Il faudra pour cela engranger les résultats sportifs nécessaires et encore franchir un cap.

L’effectif 2018 de Wanty-Groupe Gobert :

Simone Antonini (Ita)
Frederik Backaert (BEL)
Jérôme Baugnies (BEL)
Thomas Degand (BEL)
Tom Devriendt (BEL)
Fabien Doubey (Fra)
Wesley Kreder (P-B)
Guillaume Martin (Fra)
Mark McNally (G-B)
Xandro Meurisse (BEL)
Marco Minnaard (P-B)
Yoann Offredo (Fra)
Andrea Pasqualon (Ita)
Dion Smith (Nzl)
Guillaume Van Keirsbulck (BEL)
Pieter Vanspeybrouck (BEL)
Kevin Van Melsen (BEL)

Arrivées :
Bart De Clercq (BEL, Lotto-Soudal) 
Timothy Dupont (BEL, Vérandas Willems-Crelan) 
Odd Christian Eiking (Nor, FDJ)
Boris Vallée (BEL, Fortuneo-Oscaro)

Départs :
Kenny Dehaes (BEL, WB-Veranclassic-Aqua Protect)
Guillaume Levarlet (Fra, Auber 93)
Robin Stenuit (BEL, Natura Blue Cycling Team)
Danilo Napolitano (Ita, retraite)
Frederik Veuchelen (BEL, retraite)

Photo : Wanty-Groupe Gobert

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest