Cross des Raisins – Overijse : Sophie de Boer et Mathieu van der Poel en démonstration

Même si le Cross des Raisins ne fait partie d’aucun classement (CdM, Superprestige, DVV Trophée ou Soudal), il n’en reste pas moins vrai que c’est un cyclo-cross, à l’inverse de certains. D’ailleurs d’aucun se prenait les pinceaux, et devait très vite déchanter sur ce parcours « casse pattes ». Seuls les plus forts, physiquement et moralement, pouvaient émerger. C’était le cas de Sophie De Boer, seconde hier à Essen à une 1/2 roue de Cant, et Mathieu Van Der Poel, prenant ici sa revanche sur le sort, qui ne l’avait pas gâté sur l’autoroute batave. Soulignons également le très beau duel, chez les U-23, qui voyait le succès de Iserbyt sur Quinten Hermans.

Chez les dames, Sanne Cant avait sans doute trop donné à Essen pour pouvoir prétendre au doublé. Ce qui n’était pas le cas de sa dauphine, Sophie De Boer, qui mena très bien sa barque, pour sortir une cuvée de renom. Dans son sillage, Ellen Van Loy prouvait, une fois de plus, sa grande forme, en menant les débats, sans toutefois prétendre devancer la néerlandaise. D’autres se montraient également à leur avantage. Ce fut le cas de Jolien Verschueren, qui revenait aux avants-postes, pour terminer sur la podium, avec toutefois un brin de chance. En effet, Lucinda Brand était victime de sa mécanique dans le dernier tour (saut de chaîne) et devait laisser filer la concurrence. Elle terminera huitième, place qu’elle ne méritait pas.

Pour les élites, un seul crossman est à sortir de lot, le néerlandais Mathieu Van Der Poel, qui de la tête et des épaules conduisait ce cross à sa guise. Dès l’entame, aux côtés de Tom Meeusen -qui sera victime d’une chute, et ne pourra plus revenir devant-, il allait se battre seul, car le champion du Monde ne se trouvait pas en super forme. Le premier tour accompli, Mathieu se pointait avec 4″ d’avance sur Pauwels, et 7″ sur Van Aert. Le raisin était tiré, il fallait le boire jusqu’au bout. Van Der Poel creusait à chaque passage de la ligne, pour mettre près d’une minute à Wout, et plus de 3′ au cinquième de la journée. Le parcours était pour beaucoup, mais il est nettement plus agréable de voir un cross de cette trempe, qu’une partie de manivelles sur le gazon.

Robert Genicot

Les résultats:

Dames:

1. Sophie De Boer en 41’28 »
2. Ellen Van Loy à 36″
3. Jolien Verschueren à 58″
4. Nikki Brammeier à 1’26 »
5. Alice Maria Arzuffi à 1’38 »
6. Kaitlin Antoneau à 1’41 »
7. Ffion James à 2’06 »
8. Lucinda Brand à 2’07 »
9. Karen Verhestraeten à 2’30 »
10. Anne Tersptra à 2’56 »

Élites:
1. Mathieu Van der Poel en 1h00’36 »
2. Wout Van Aert à 57″
3. Kevin Pauwels à 2’12 »
4. Jens Adams à 2’25 »
5. Tim Merlier à 3’02 »
6. Michael Boros à 3’10 »
7. Tom Meeusen à 3’18 »
8. Klaas Vantornout à 3’42 »
9. Daan Soete à 3’54 »
10. Wietse Bosmans à 4′


Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 27 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest